Trois essais économétriques sur le développement et le bien-être des enfants canadiens

Lebihan, Laëtitia (2014). « Trois essais économétriques sur le développement et le bien-être des enfants canadiens » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

Cette thèse propose trois essais économétriques ayant trait au capital humain et au bien-être de l'enfant. Chacun des essais présente une méthodologie distincte afin de répondre à l'objectif concerné. Dans le premier chapitre, nous évaluons les effets à long terme de la réforme des Services de Garde à Contribution Réduite au Québec sur la santé, le développement socio-moteur et le comportement de l'enfant. Le second chapitre s'intéresse à l'effet de l'intensité des services de garde sur le développement cognitif des enfants d'âge préscolaire. Le troisième chapitre porte sur l'identification des trajectoires de performances mathématiques ainsi que de leurs facteurs de risque pendant la petite enfance. Dans le premier chapitre, nous étudions les effets à long terme de la réforme des Services de Garde à Contribution Réduite sur différents indicateurs de bien-être de l'enfant. Instaurée au Québec à la fin des années 1990, cette réforme a pour dispositif principal d'offrir aux enfants de 0-5 ans des services de garde éducatifs à un tarif unique par enfant fixé à 5 $ par jour. Baker, Gruber et Milligan (2008) montrent que cette réforme a eu un effet positif sur l'offre de travail de la mère et l'utilisation des services de garde mais également un effet négatif sur la santé, le comportement et le développement socio-moteur des enfants québécois de 0-4 ans. Nous proposons une extension de leur étude de deux façons avec : i) l'introduction d'une plus longue période d'observation et d'effets variant dans le temps afin de tester l'hypothèse d'une amélioration de la qualité des services de garde à contribution réduite et ii) l'étude des enfants de 0-4 ans mais aussi de 5-9 ans. La méthode utilisée est celle de doubles différences. Nous montrons que la réforme a un effet négatif sur la santé des enfants de 0-4 ans mais que ces effets indésirables surviennent principalement dans les premières années de la réforme, suggérant des progrès dans le déploiement de la qualité au niveau de la santé des enfants. La politique a un effet nul sur la santé des enfants de 5-6 ans et 7-9 ans. Au niveau du comportement de l'enfant, la réforme a également un impact négatif pour les 2-4 ans, mais ces effets diminuent de manière significative à l'entrée de l'école et deviennent négligeables à l'âge de 7-9 ans. Les enfants de familles monoparentales font cependant exception : les effets négatifs sur le comportement persistent jusqu'à l'âge de 9 ans. Concernant le développement socio-moteur de l'enfant, la politique a un effet nul pour les familles en couple mais bénéfique pour les familles monoparentales. Dans le second chapitre, notre principale question de recherche est la suivante : quel est l'effet de l'intensité des services de garde sur le développement cognitif des enfants canadiens de 4-5 ans? Nous utilisons la méthode d'appariement à traitements multiples pour répondre à cet objectif. Pour ce faire, nous comparons la garde parentale exclusive avec différents niveaux d'intensité de services de garde. Les régressions sont effectuées selon le niveau d'éducation des parents, la scolarité de l'enfant et le mode de garde utilisé. Nous montrons que, des heures intensives en services de garde, en particulier en milieu familial, ont un effet négatif sur les performances cognitives des enfants non scolarisés ayant des parents avec une éducation élevée. En revanche, ces effets négatifs disparaissent à l'entrée de l'école. La majorité des bénéfices observés pour les heures d'intensité faible et moyenne avant l'entrée en maternelle diminuent d'amplitude, voire disparaissent pour certains cas, lorsque l'enfant est scolarisé. L'instauration de la prématernelle à l'âge de 4 ans et l'augmentation de la qualité dans les services de garde via le niveau de formation des éducateurs sont préconisés. Dans le troisième chapitre, nous avons deux objectifs. Le premier consiste à modéliser les trajectoires des performances mathématiques de l'enfance à l'adolescence. La méthode utilisée est la méthode fondée sur le groupement de Nagin (2005). Le second porte sur l'identification des facteurs de risque évalués dans la petite enfance sujets à de faibles résultats mathématiques futurs et ce à l'aide de régressions logistiques multinomiales. Nos résultats permettent d'identifier trois groupes d'enfants avec des trajectoires d'aptitudes mathématiques distinctes et ce dès l'âge de 7 à 15 ans : le groupe à capacités moyennes (47,6 %), le groupe à capacités élevées (30,1 %) et le groupe à capacités faibles (22,3 %). Les enfants à risque sont ceux qui ont une mère avec un niveau d'éducation faible, un score cognitif faible à 4-5 ans, vivent avec un seul parent, font preuve d'agression indirecte et ont des parents avec des compétences parentales faibles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Méthodes économétriques, évaluation des politiques, services de garde, développement de l'enfant, différence-en-différence, méthode d'appariement, group-based trajectory modeling, ELNEJ.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Merrigan, Philip
Mots-clés ou Sujets: Analyse des politiques, Apprentissage des mathématiques, Bien-être, Économétrie, Développement de l'enfant, Enfant, Évaluation, Garderie, Politique gouvernementale, Santé, Québec (Province)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 mars 2015 14:37
Dernière modification: 05 mars 2015 14:37
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6656

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...