La cohabitation entre les résidents de la zone périurbaine nord-est de la communauté métropolitaine de Montréal et les goélands à bec cerclé : quels problèmes pour quelles solutions?

Moreau, Cynthia (2014). « La cohabitation entre les résidents de la zone périurbaine nord-est de la communauté métropolitaine de Montréal et les goélands à bec cerclé : quels problèmes pour quelles solutions? » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Les relations entre la nature et la culture prennent différentes formes. L'Amérique du Nord a hérité d'une conception du rapport entre la nature et la culture issue des communautés européennes. Cette conception a été construite à partir de la Renaissance, époque à laquelle sera marquée la séparation entre les sciences de la nature et les sciences de la culture. Ainsi, le besoin de se libérer des contraintes imposées par la nature justifia le développement des villes, lieu de prédilection de la domination de l'humain sur la nature. Or, l'espace de la ville n'est pas exempt de nature. La faune et la flore s'y développent et s'adaptent au fil du développement humain. Ce développement n'est pas toujours harmonieux et la nature entre souvent en conflit avec le « bon » fonctionnement de la ville. Ce mémoire est le fruit de cette réflexion. Il aborde les rapports nature/culture par l'entremise d'une étude de cas portant sur la cohabitation des Goélands à bec cerclé (Larus Delawarensis) et une communauté humaine en milieu urbain. L'objectif principal est d'évaluer les problèmes causés par la présence des Goélands à bec cerclé dans la partie nord-est de la Communauté métropolitaine de Montréal et d'évaluer la perception citoyenne de cette présence faunique et de ce qui semble être un conflit de cohabitation. Cette cohabitation est problématique depuis deux décennies considérant l'existence de plusieurs lieux d'enfouissement technique qui sont identifiés comme des lieux d'approvisionnement alimentaire pour cette colonie. Nous postulons que les perceptions citoyennes, concernant le conflit de cohabitation entre les résidents de la partie nord-est de la Communauté métropolitaine de Montréal et les Goélands à bec, sont en lien avec la gestion des matières résiduelles actuelle au Québec puisque l'alimentation de ces oiseaux est issue des résidus de l'alimentation humaine. Nous avons employé un cadre théorique porté sur l'expérience humaine. Les concepts de perception, d'émotion, de culture, d'attitude ont été analysés afin de mettre en lumière l'importance de leur interaction dans la construction des expériences humaines avec leur environnement. Les résultats de la recherche tendent à montrer qu'il existe des nuisances causées par la présence des Goélands à bec cerclé. Par contre, elle n'est pas à ce point généralisé pour qu'il y ait nécessité d'intervention au niveau de l'espèce. Nous avons également observé que l'espèce n'est pas bien perçue auprès des personnes rencontrées et que plusieurs craintes relatives à la santé humaine sont présentes. À la lumière de ces résultats, il semble pertinent d'envisager l'institutionnalisation du compostage des matières organiques comme solution à la problématique soulevée. De plus, la sensibilisation et l'éducation à l'évolution des Goélands à bec cerclé, à propos de leur mode de vie et de leur comportement semblent être une avenue favorisant une meilleure cohabitation avec l'espèce. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Goéland à bec cerclé, cohabitation, gestion des matières résiduelles, nuisances, perception, environnement urbain, Communauté métropolitaine de Montréal.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Lepage, Laurent
Mots-clés ou Sujets: Aspect social, Espace périurbain, Faune urbaine, Gestion des déchets, Goéland à bec cerclé, Milieu urbain, Partage de l'habitat (Écologie), Relation homme-nature, Montréal (Région)
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 mars 2015 15:43
Dernière modification: 05 mars 2015 15:43
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6688

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...