Les niveaux de pratiques responsables en situation touristique

Debofle, Martin (2014). « Les niveaux de pratiques responsables en situation touristique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de la gestion.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Ce mémoire a pour objectif de vérifier à quel niveau les pratiques responsables des consommateurs diffèrent d'un contexte quotidien à un contexte touristique et de vérifier quelles pratiques demeurent les plus importantes dans un contexte touristique. « Agir responsable » est un concept qui s'articule, selon l'échelle de la consommation responsable (ECR) de Durif et al (2011), autour de huit dimensions de pratique : la protection de l'environnement, la protection des animaux, le recyclage, le compostage, la consommation citoyenne, la consommation locale, la déconsommation et le transport durable. Leurs niveaux de présence au quotidien chez les consommateurs, leurs dynamiques et leurs aboutissants ont été observés attentivement par la recherche ces dernières années mais aucune étude n'a encore été effectuée pour observer si les niveaux de pratiques responsables évoluent dans un contexte différent du quotidien. Dans la situation touristique, le consommateur subit des « transitions comportementales » et « psychologiques » qui l'amènent à observer son environnement différemment et à agir différemment (stratégie d'évitement, lâcher-prise, dépassement des limites, relaxation et évasion du quotidien, désir d'expérience). À la lumière de la recherche théorique sur l'impact de la situation touristique sur le consommateur, huit hypothèses de recherche ont été développées sur les variations attendues des niveaux de pratiques responsables selon l'ECR en vacances et deux hypothèses tenant compte de l'indice de préoccupation environnementale (PE). Une étude quantitative à l'aide d'un questionnaire, collecté en ligne et sur papier, a été effectuée. Les outils de mesure employés pour permettre de répondre aux hypothèses sont l'ECR de Durif et al (2011) qui mesure les niveaux de pratiques et l'échelle « New Environmental Paradigm » de Roberts et Beacon (1987) qui mesure l'indice PE des consommateurs. L'échantillon formé suite à la collecte de donnée est de 157 répondants. L'observation des différences de moyenne a été permise par un test T pour échantillon apparié. Les résultats permettent de constater une baisse générale des niveaux de pratiques responsables en vacances, même pour les consommateurs qui ont une forte PE. Les pratiques de recyclage et de consommation locale demeurent les plus présentes en vacances. L'explication de cette baisse est due principalement aux effets du changement de situation sur le touriste. Cette étude confirme les tendances de la consommation responsable au vue du marché touristique Québécois. La compréhension des éléments clés de cette recherche par les professionnels du tourisme permettrait une approche plus efficace des consommateurs « verts » et des solutions pour maximiser la responsabilité en vacances. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Pratique responsable, Comportement situationnel, Situation touristique, Préoccupation environnementale

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Ricard, Line
Mots-clés ou Sujets: Comportement du consommateur, Consommation durable, Responsabilité environnementale, Style de vie durable, Touriste, Vacances, Vie quotidienne, Québec (Province)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 mars 2015 19:02
Dernière modification: 05 mars 2015 19:02
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6740

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...