Impact des programmes de mise à niveau sur la performance de la PME dans un environnement ouvert et intense : cas de l'Algérie

Amroune, Boudjemâa (2014). « Impact des programmes de mise à niveau sur la performance de la PME dans un environnement ouvert et intense : cas de l'Algérie » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (50MB)

Résumé

L'impact de l'environnement ouvert et intense sur les petites et moyennes entreprises « PME » est caractérisé par une forte intensité institutionnellement turbulente, notamment ces dernières années, avec l'accélération des changements dans l'environnement externe immédiat à l'entreprise (Lecerf, 2006; El-Shobery et al. 2010; Wiji Suratno, 2013). Cette réalité a mis en relief l'incapacité de l'entreprise dans les pays en développement (PVD) de se développer adéquatement et de conquérir de nouveaux marchés. Pour parer à ces désavantages, les autorités publiques dans certains pays en développement ont mis en œuvre des programmes de mise à niveau afin d'améliorer la performance, de hisser la compétitivité et d'adapter la PME à son environnement qui est en perpétuel changement (Konopielli et Bell, 1998; Moati, 2001). Ces programmes sont devenus une pratique courante dans les pays en développement, selon Anton et al. (1996), Konopielli et Bell (1998), Moati (2001), Bennaceur et al. (2007) et Madaoui et Boukrif (2009). Bien avant, les programmes de mise à niveau ont été développés dans les pays asiatiques du Sud-est, les pays en transition de l'Europe de l'Est et la Russie, et ce dans le développement des programmes d'aides aux PME dits programmes de mise à niveau. Nous citons, entre autres : les économies en transition (Johnson et Loveman, 1995; Konopielko et Bell, 1998; Kolodko, 2003), la Pologne (Konopielko et Bell, 1998; Fogel et Zapalska, 2001), la Roumanie (Anton et al., 1996) et la Hongrie (Smallbone et Welter, 2001). Par ailleurs, dans les pays asiatiques du Sud-est, c'est le cas de la Malaisie (Lall, 1999; Habaradas, 2008), l'Indonésie (Tambunan, 2007), la Chine (White et Linden, 2002), l'Inde (Shridhar, 2006) et Taïwan (Lin et Chen, 2007). En effet, cette pratique s'est également propagée dans les pays Nord-africains, notamment les programmes de mise à niveau implantés au Maroc, en Tunisie, en Algérie et en Égypte (Bennaceur et al., 2007). Ce projet de recherche vise à identifier l'effet de ces programmes sur la performance et la recherche des facteurs clés de succès de la PME, spécifiquement mises à niveau dans les pays en développement, particulièrement en Algérie. En fait, cette recherche se veut une application dans le contexte de pays en développement, le contexte algérien servant de cas pratique. Ainsi, pour concrétiser cette recherche, une stratégie de recherche empirique déductive a été faite. La recherche s'appuie sur une méthode quantitative par la réalisation d'une enquête sur le terrain avec l'administration d'un questionnaire quantitatif et de quelques entrevues. La cueillette de données s'est faite principalement par opération e-mailing, tout en utilisant la base de données et les serveurs informatiques de la compagnie Kompass International, filiale algérienne, dans l'envoi des courriers électroniques aux entreprises algériennes. Le nombre d'entreprises qui ont répondu à notre questionnaire s'élève à 1014 entreprises, soit un taux de réponses qui totalise 11,16%. L'objectif de cette recherche est de vérifier statistiquement la véracité de nos quatre hypothèses. De nos résultats, les hypothèses 1 et 2 ont été supportées intégralement. Cependant, les hypothèses 3 et 4 ont été supportées partiellement par nos données collectées. Il s'est alors avéré, pour le cas de l'Algérie, que le programme de mise à niveau améliore la performance de la PME. De plus, il a été décelé des facteurs clés de succès menant à la performance tant sur l'entreprise que sur les variables de l'environnement contextuel. De même, il s'est avéré que pour la vérification des effets modérateurs de l'environnement contextuel, de nos résultats, les variables modératrices ont un effet modérateur plutôt positif que négatif hypothétiquement. L'environnement contextuel de la PME algérienne n'est donc pas absolument déterministe, mais plutôt favorable. Dans cette perspective, cette recherche nous a permis d'apporter un ajustement à la théorie néo-institutionnelle des organisations. Nous jugeons que la répétition de l'étude sur d'autres pays et d'autres contextes de (PVD) pourrait apporter des contributions théoriques respectables et permettre l'émergence des institutions générales applicables sur tout le contexte de PVD. Par ailleurs, pour le cas de l'Algérie, la limite de notre recherche réside dans la petitesse de l'échantillon de PME mises à niveau. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : environnement ouvert et intense, PME dans les (PVD), mise à niveau de la PME, adaptation de la PME, analyse de la performance, facteurs clés de succès, Algérie.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bernard, Prosper
Mots-clés ou Sujets: Compétitivité, Performance, Programme gouvernemental, Petite et moyenne entreprise, Algérie, Pays en développement
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 mars 2015 19:06
Dernière modification: 05 mars 2015 19:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6744

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...