Pluralisme radical et décolonisation dans les mobilisations autochtones face à l'industrie extractive : analyse de deux cas au Chili et au Québec

Cuadra Montoya, Ximena Angélica (2014). « Pluralisme radical et décolonisation dans les mobilisations autochtones face à l'industrie extractive : analyse de deux cas au Chili et au Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

À partir de l'analyse de deux cas d'opposition à des projets hydroélectriques en territoires autochtones, l'un au Chili et l'autre au Québec, Canada, ce mémoire de recherche tente de comprendre comment ces conflits autour de projets extractifs des ressources naturelles se configurent comme action politique. L'objectif général est d'analyser comment ces types de contestation des autochtones contre le projet Neltume et la Romaine remettent en cause leur condition de subordination. Ainsi, ce travail caractérise la trajectoire des politiques de mise en place de projets extractifs au Chili et au Québec. Employant une approche qualitative, le mémoire analyse l'opposition des Innus et des Mapuches à chacun des deux projets. Il identifie les évènements clés de la mobilisation des autochtones et identifie les principaux discours revendicatifs. Selon le cadre d'analyse, les deux cas illustrent des mobilisations qui renferment une proposition radicale et décoloniale de transformation politique. En effet, les autochtones qui se sont opposés aux projets affirment leur droit à décider de l'avenir des territoires qu'ils revendiquent comme ancestraux et ils prétendent que les gouvernements ont le devoir de respecter leur droit au consentement. Ainsi, tant au Chili qu'au Québec les autochtones aspirent à un rôle actif et contraignant dans les processus de prise de décision. Dans chacun des cas, on trouve des références à des jugements de la Cour qui obligent les gouvernements à consulter les communautés affectées par des mesures qui pourraient s'avérer préjudiciables aux droits des autochtones. De cette manière, on constate que les actions autour de Neltume et de la Romaine font partie d'un contexte de montée des revendications autochtones en faveur de la reconnaissance substantive de leurs droits. Dans le cas de la Romaine, où l'opposition s'est concentrée dans un processus de mobilisation plus court, le projet est déjà approuvé, des négociations des ententes dans les cinq communautés impliquées sont terminées et les œuvres sont en cours de construction. Dans le cas de Neltume, le projet est sous-évaluation depuis 2010, des procédures de consultation autochtones sont en cours et des communautés opposées continuent à se mobiliser. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Conflits environnementaux, autochtones, droits ancestraux, consultation, consentement.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Thède, Nancy
Mots-clés ou Sujets: Projet hydroélectrique de la Romaine (Québec), Projet hydroélectrique de Neltume (Chili), Amérindien, Conflit, Consultation, Contestation, Droits des autochtones, Industrie primaire, Innu (Indiens), Mapuche (Indiens), Mobilisation sociale, Relation avec l'État, Revendication autochtone, Terres autochtones, Chili, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 avr. 2015 13:02
Dernière modification: 23 avr. 2015 13:02
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6762

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...