"Tout se retourne toujours comme des gants" : structures mimétiques et incestuelles chez Christine Angot

Dubois, Elisabeth (2014). « "Tout se retourne toujours comme des gants" : structures mimétiques et incestuelles chez Christine Angot » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

René Girard, théoricien français, a étudié le mimétisme, concept selon lequel les désirs humains ne sont jamais que l'imitation d'autres désirs humains. Girard met en lumière un schéma triangulaire où un sujet désire un objet en fonction du désir qu'éprouve un médiateur pour ce même objet. Ce type de relation peut finir par créer une rivalité entre le sujet et le médiateur s'il n'y a pas une forme de distance hiérarchique assez forte pour les séparer. À bien des égards, les relations entre une mère et sa fille, en plus d'être marquées socialement par une sorte d'obligation de mimétisme, reproduisent souvent ce genre de schéma. Or, dans certains cas, la distance s'efface et la rivalité qui s'installe est doublée d'un inceste symbolique où la mère, inconsciemment ou non, nie l'autonomie de sa fille ou la vampirise. Ce type de cas est certes moins documenté que celui de l'inceste père-fille, mais n'en est pas moins dévastateur. Christine Angot est une auteure polémique qui a écrit des récits qui ont surtout été l'objet d'études portant sur l'inceste, évoqué dans son œuvre, entre la narratrice et son père. Or, il est possible de croire qu'il s'agit d'une façon détournée de parler du mimétisme et de l'inceste symbolique avec la mère ou même de l'inceste social qui se joue dans l'incapacité de la société à reconnaître que « Je est un autre ». En effet, le mimétisme, tout comme l'inceste, se retrouve constamment dans les relations entre les personnages féminins des récits d'Angot. Dans le présent mémoire, nous nous attarderons à la façon dont la mise en scène du mimétisme et des structures incestuelles, caractéristiques entre autres des relations entre les personnages féminins, font émerger un discours sur ce qui constitue un sujet et sur ce qu'est la littérature selon Angot. Nous prendrons d'abord comme objet d'étude la réécriture par l'auteure du conte de Peau d'Âne, afin d'analyser la relation entre le personnage d'Angot et celui de sa mère ainsi que les différents enjeux mimétiques et incestuels présents dans le rapport à la mère des deux contes. Nous réfléchirons également au mimétisme en littérature, notion qui est soulevée par le haut patronage qu'implique la réalisation d'un pastiche. Nous étudierons ensuite le roman Léonore, toujours, qui se concentre plus spécifiquement sur la relation entre le personnage d'Angot et celui de sa fille, pour en faire ressortir les représentations du mimétisme et de l'inceste symbolique mises en scène par l'auteure et pour s'intéresser à la figure de l'infanticide, qui est une sorte de manifestation paroxystique des deux premiers aspects. Nous tenterons aussi de réfléchir à l'utilisation de la forme du journal intime dans Léonore, toujours et au décalage que cela produit. Enfin, nous nous pencherons sur L'Inceste, où la narratrice vit une relation amoureuse homosexuelle. À travers ce récit, la narratrice se décrit à la fois comme une victime et un bourreau, voire comme une sacrifiée. Tout comme dans Léonore, toujours, ce récit est polyphonique et présente un sujet qui devient multiple à cause d'une certaine forme d'inceste. Nous verrons ainsi que la littérature et l'écriture, pour Angot, se rattachent au mimétisme et à l'inceste, mais qu'elle leur donne un sens mélioratif à sa façon afin de donner corps à l'idée du « Je est un autre ». ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Christine Angot, inceste, mimétisme, polyphonie, maternel, infanticide.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Delvaux, Martine
Mots-clés ou Sujets: Angot Christine 1959-, Infanticide, Inceste, Mimésis, Thème
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 30 avr. 2015 18:05
Dernière modification: 30 avr. 2015 18:05
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6789

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...