Le point de vue des parents sur les pratiques rituelles mises en place suite au suicide de leur adolescent

Marsolais, Éric (2014). « Le point de vue des parents sur les pratiques rituelles mises en place suite au suicide de leur adolescent » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

Cette recherche exploratoire s'intéresse aux pratiques rituelles mises en place par des parents suite au suicide de leur adolescent. Elle vise à les décrire et à comprendre les significations qu'elles ont pour eux. Durant la deuxième moitié du 20e siècle, le déroulement des pratiques rituelles a subi des modifications importantes. Aujourd'hui, les prescriptions sociales ne sont plus ce qu'elles étaient, au temps où la religion fournissait des repères normatifs clairs et structurés aux endeuillés quant aux pratiques rituelles entourant le décès d'un membre de leur famille. Ancrée dans une posture compréhensive s'inspirant de l'interactionnisme symbolique, cette étude s'attarde aux pratiques rituelles, nouvelles et traditionnelles, en explorant le point de vue des parents. Par le biais d'entrevues semi-structurées, six participants s'expriment sur l'ensemble des rituels qui ont eu lieu depuis le suicide de leur adolescent. L'analyse thématique a permis une conceptualisation de ces expériences de ritualisation. Les résultats permettant de mieux saisir les caractéristiques des pratiques rituelles actuelles chez ces parents endeuillés par suicide et de comprendre les significations qui s'y rattachent. Bien que la ritualité funéraire soit la pierre angulaire des rituels vécus, les parents organisent et participent à plusieurs rituels personnalisés et créatifs en rupture avec les croyances religieuses. La participation à ces rituels, qui s'inscrit dans la quotidienneté, est souvent limitée à la famille immédiate et aux amis de l'adolescent décédé. Ce faisant, le processus de deuil parental s'actualise par des pratiques rituelles qui permettent, de leur point de vue, de faire vivre l'adolescent à l'intérieur d'eux, s'assurant ainsi de sa pérennité dans la temporalité et la matérialité de leur existence ainsi que dans celles des autres. Dans les significations données par les parents rencontrés, ces pratiques rituelles sont également utiles pour consolider le noyau familial, maintenir une relation singulière avec l'adolescent décédé et se réparer, avec le temps, de la mort violente de leur enfant. En conclusion, les opportunités créées par cette recherche sont discutées dans le contexte du travail social et de plusieurs autres disciplines connexes. En effet, les travailleurs sociaux auraient intérêt à s'attarder aux significations données par les parents aux différentes pratiques rituelles afin de mieux les comprendre et de les accompagner dans leur processus de deuil. Par cette compréhension des significations données aux pratiques rituelles, ils sont en mesure de s'ancrer théoriquement encore davantage dans leur pratique professionnelle auprès des parents et de leur famille, endeuillés par le suicide de leur adolescent. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Suicide à l'adolescence, deuil de son enfant, rituels funéraires, deuil suite à un suicide, rituels

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Mongeau, Suzanne
Mots-clés ou Sujets: Adolescent, Attitude, Coutume funéraire, Parent endeuillé, Services aux familles, Suicide d'un proche
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 mai 2015 18:53
Dernière modification: 07 mai 2015 18:53
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6902

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...