Effet de la température sur l'expression des gènes MAX et BRC1 chez Arabidopsis thaliana

Bilounga Bekolo, Danielle (2014). « Effet de la température sur l'expression des gènes MAX et BRC1 chez Arabidopsis thaliana » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biochimie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Les régulateurs de croissance et les facteurs environnementaux contrôlent la croissance et le développement des plantes. Chez Arabidopsis thaliana, les gènes MORE AXILLARY GROWTH (MAX1-MAX4) codent pour des protéines impliquées dans la synthèse et dans la régulation des strigolactones. Ces composés interagissent avec l'auxine pour inhiber la formation de branches secondaires. Nous avions montré que des températures de croissance non optimales affectent la ramification, mais la nature des mécanismes moléculaires impliqués reste inconnue. Afin de déterminer comment la température interagit avec des signaux endogènes, nous avons étudié les variations des niveaux d'expression relative des gènes MAX et BRC1 chez Arabidopsis de type sauvage. Après 14 jours de germination à 22°C (t=0; 22°C est la température optimale), les plantes ont été exposées à différentes températures de croissance (12, 17, 22, 27 ou 32°C) pendant 31 jours. Nos résultats de RT-PCR quantitative montrent que le gène MAX1 est principalement exprimé à 17 et 22°C, ce qui est aussi le cas pour MAX2 qui est par contre presque totalement inhibé à 12 et 32°C. Le niveau du messager de MAX4 est faible à toutes les températures alors que l'expression du gène MAX3 est la moins affectée par la température de croissance. L'expression de BRC1 est sensible aux températures 12, 27 et 32°C. De plus, nous avions montré que des plantes qui poussent à 17°C montrent un niveau de ramification plus faible, tandis que celles qui poussent à 27 et 32°C ont un niveau de ramification plus important. Nos résultats ici indiquent qu'une diminution combinée de l'expression de MAX1 et MAX2 est nécessaire pour favoriser le développement des branches latérales et donc un phénotype touffu. L'ensemble de nos résultats nous permet suggérer que la température affecte la formation de branches secondaires à travers l'action des strigolactones. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Arabidopsis, bourgeons axillaires, embranchement, température, MAX, BRC1.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Ouellet, François
Mots-clés ou Sujets: Arabidopsis thaliana. Effets de la température sur, Arabidopsis thaliana. Croissance. Aspect moléculaire, Ramification (Botanique), Expression génique, Gènes MAX, Gène BRC1
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département de chimie
Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 juin 2015 18:08
Dernière modification: 15 juin 2015 18:08
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7004

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...