La quantification de soi dans les réseaux socionumériques

Martin, Benoit (2014). « La quantification de soi dans les réseaux socionumériques » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (31MB)

Résumé

Le mémoire porte sur l'utilisation des médias socionumériques dans le cadre d'une expérience technique de quantification de soi. En privilégiant l'impact que peut avoir une nouvelle technique sur ses nouveaux utilisateurs, nous nous intéressons aux possibles modifications de représentations du corps et de la santé. Au niveau théorique, nous avons mobilisé des auteurs qui s'inspirent de l'école critique pour traiter du sujet de la technique dans nos sociétés. Ce cadre théorique nous a permis de souligner le rôle instrumental de la technique dans nos sociétés et sa capacité à servir le pouvoir en place. Afin d'observer les effets de la technique de quantification sur les nouveaux utilisateurs, nous avons proposé à huit étudiants de quantifier leur santé durant un mois. Âgés de 18 à 24 ans, aucun d'entre eux n'avaient utilisé cette technique auparavant. Pour évaluer l'évolution des représentations du corps et de la santé, les participants ont été soumis à deux questionnaires avant et après l'expérience et une entrevue semi-dirigée. Nos résultats permettent de mettre en évidence le fait que la technique de quantification de soi renforce l'aspect personnel et individuel de la santé. À tel point que l'utilisateur exclut l'Autre de ce processus pour advenir uniquement en communiquant avec la technique. Ensuite, nous observons un changement dans le mode de fonctionnement de la santé qui se définit désormais par des objectifs de santé marqués dans le temps et soumis à une évaluation régulière. Enfin, on observe que les utilisateurs modifient en temps réel leurs comportements afin d'atteindre l'objectif fixé. Ces résultats permettent de souligner le fait que la quantification de soi est une technique qui crée et favorise l'autorégulation des comportements en diffusant des normes visualisables en temps réel. Cette recherche se démarque des précédentes car l'analyse les effets que la technique de quantification de soi peut avoir sur nos sociétés, la conception du corps et de la santé, est conduite dans une démarche méthodologique prenant en compte l'expérience du nouvel utilisateur. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Quantification de soi, objets connectés, santé, médias socionumériques

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Mondoux, André
Mots-clés ou Sujets: Technologie. Aspect social, Santé, Médias sociaux, Image du corps, Quantification de soi, Objets connectés
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 juin 2015 15:28
Dernière modification: 17 juin 2015 15:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7024

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...