Étude du lien entre les fonctions exécutives et le profil socio-affectif des enfants d'âge préscolaire

Beaulieu, Satia (2013). « Étude du lien entre les fonctions exécutives et le profil socio-affectif des enfants d'âge préscolaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

L'étude des fonctions exécutives chez l'être humain est en émergence depuis les deux dernières décennies. Par contre, les fonctions exécutives n'ont fait l'objet que de peu d'études chez les jeunes enfants et, à notre connaissance, aucune recherche n'a étudié spécifiquement le lien entre le fonctionnement exécutif et le profil socio-affectif de l'enfant d'âge préscolaire. Cet essai comporte un article et a pour objectif principal d'éclaircir les liens spécifiques entre deux construits soit : 1. Les fonctions exécutives d'enfants d'âge préscolaire, c'est-à-dire la mémoire de travail, l'inhibition et la flexibilité cognitive qui sont mesurées par une batterie d'instruments élaborée par Monette et Bigras (2008); 2. Leurs comportements sociaux évalués par leur enseignant de maternelle avec le questionnaire de Profil Socio-Affectif (LaFrenière, Dubeau, Janosz, & Capuano, 1990), soit une mesure de la compétence sociale, de l'anxiété-retrait et de l'agressivité-irritabilité. Cette étude est réalisée auprès de 85 enfants, soit 46 filles et 39 garçons, âgés de 5 et 6 ans. Les résultats de notre recherche suggèrent principalement que les capacités de mémoire de travail et d'inhibition des jeunes enfants sont reliées positivement avec leur compétence sociale et négativement avec leur niveau d'anxiété-retrait et d'agressivité-irritabilité. La mémoire de travail est la fonction exécutive la plus largement associée aux comportements sociaux. Le sexe et l'âge des enfants durant la période préscolaire ne modifient pas les liens qui existent entre le fonctionnement exécutif et l'adaptation socio-affective. Cet essai comporte également une discussion sur les apports de cette recherche dans la compréhension des influences retrouvées chez des jeunes enfants entre la sphère cognitive, c'est-à-dire le fonctionnement exécutif, et celle socio-affective, tant à valence positive comme la compétence sociale que négative comme l'anxiété-retrait et l'agressivité-irritabilité. L'étude de ces liens durant la période préscolaire est nouvelle dans les écrits scientifiques. Cette discussion se termine par les apports de nos résultats, une analyse des limites de cet essai et des pistes de recherche futures. Les résultats du présent essai sont cliniquement prometteurs, notamment afin de guider les futures politiques gouvernementales en matière d'éducation préscolaire et de prévention primaire. Afin de favoriser une meilleure adaptation socio-affective des jeunes enfants, ces dernières gagneraient à stimuler précocement leurs fonctions exécutives afin de promouvoir leur compétence sociale tout en diminuant leurs comportements négatifs tant internalisés, comme l'anxiété, qu'externalisés tels que l'agressivité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : fonctions exécutives, mémoire de travail, inhibition, flexibilité cognitive, compétence sociale, anxiété-retrait, agressivité-irritabilité, préscolaire.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bigras, Marc
Mots-clés ou Sujets: Fonctions exécutives (Neuropsychologie), Adaptation (Psychologie), Mémoire immédiate, Inhibition chez l'enfant, Socialisation, Habiletés sociales chez l'enfant, Angoisse chez l'enfant, Agressivité chez l'enfant, Enfants d'âge préscolaire
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 juill. 2015 15:04
Dernière modification: 13 juill. 2015 15:04
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7112

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...