Analyse spatiotemporelle de la fragmentation du paysage et risques associés en contexte périurbain de Mont-Saint-Hilaire, réserve de biosphère de l'UNESCO

Béliveau, Marc (2014). « Analyse spatiotemporelle de la fragmentation du paysage et risques associés en contexte périurbain de Mont-Saint-Hilaire, réserve de biosphère de l'UNESCO » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en géographie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

La région entourant la Réserve de biosphère du Mont Saint-Hilaire a connu une forte augmentation de sa population au cours des dernières décennies. Cette situation a engendré une forte périurbanisation, laquelle s'est traduite par le développement soutenu du milieu domiciliaire. Afin de mieux comprendre l'évolution spatiotemporelle de la fragmentation du paysage associée à cette périurbanisation récente, des indices de forme ont été calculés à partir de l'analyse diachronique de photographies aériennes, d'orthophotos, de cartes topographiques, de rapports géotechniques, d'un schéma d'aménagement et d'une classification de l'utilisation du sol pour la période de 1958 à 2007 à l'aide d'un système d'information géographique. L'analyse des informations a permis de mettre en évidence une augmentation de la superficie occupée par le développement périurbain (+455%) pour la période considérée au détriment des superficies occupées par les vergers, l'agriculture et les boisés. Les résultats montrent également la localisation de six résidences exposées aux chutes potentielles de roches en provenance du talus d'éboulis, de corniches et de falaises rocheuses, lesquelles sont situées dans la zone à risque délimitée et cartographiée en 2003. Bien que le talus semble relativement stable, une meilleure connaissance de l'aléa et du risque permettrait une planification adéquate de l'aménagement dans le contexte actuel d'une périurbanisation accélérée et du changement climatique. Cette fragmentation territoriale couplée à une densification accrue du cadre bâti sur le piedmont du Mont Saint-Hilaire va également à l'encontre du rôle que devrait jouer la zone tampon de la Réserve de biosphère de l'UNESCO. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : risques naturels, développement durable, réserve de biosphère, fragmentation du paysage, Mont Saint-Hilaire, Québec

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Germain, Daniel
Mots-clés ou Sujets: Aménagement du territoire. Québec (Province). Mont-Saint-Hilaire, Développement durable, Zones périurbaines, Villes. Croissance, Milieux géographiques dangereux. Québec (Province). Mont-Saint-Hilaire, Habitat (Écologie). Fragmentation, Utilisation du sol. Québec (Province). Mont-Saint-Hilaire. Histoire. 20e siècle, Utilisation du sol. Québec (Province). Mont-Saint-Hilaire. Histoire. 21e siècle, Réserve de la biosphère du Mont-Saint-Hilaire (Québec)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de géographie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 20 juill. 2015 13:31
Dernière modification: 20 juill. 2015 13:31
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7123

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...