Les mouvements sociaux de résistance aux impacts des mégaprojets miniers en Argentine

Serrano, Liz Franchezca (2014). « Les mouvements sociaux de résistance aux impacts des mégaprojets miniers en Argentine » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (32MB)

Résumé

Depuis les années 1990, l'implantation des entreprises extractives, en particulier minières, se répand en Amérique latine. L'impact socio-environnemental qui découle de cette activité marque la région d'une empreinte indélébile. Cette recherche a pour but de contribuer au champ de l'équité socio-écologique. Son objectif général est de cerner le contexte du déploiement de l'exploitation minière en Amérique latine, plus particulièrement en Argentine, et de décrire un mouvement citoyen dans sa résistance aux impacts des mégaprojets d'extraction minière dans la province de Catamarca. Il s'agit d'une recherche de nature qualitative fondée sur l'analyse de cas et faisant appel à l'approche collaborative et inductive. Elle adopte une perspective interprétative, descriptive et critique et cherche à bien comprendre le contexte du phénomène social étudié, les réseaux d'acteurs impliqués et les dynamiques d'interrelations entre les intervenants. Basé sur la recension des écrits, l'observation participante et des entretiens semi-dirigés, ce mémoire est divisé en trois chapitres, présentés sous forme d'articles susceptibles d'être publiés séparément. Les résultats de nos observations et de nos analyses nous permettent de conclure qu'en Argentine, la résistance sociale croissante aux projets miniers met en évidence un regard critique qui refuse l'imposition d'un mode de développement déprédateur, en expansion dans la région, au détriment des populations et de l'environnement. Dans ce pays, l'impact des entreprises minières transnationales a donné naissance à une diversité de mouvements socio-environnementaux porteurs d'une pensée historique et critique des politiques néolibérales. La diversité des stratégies qui se construisent au cœur de la résistance sociale de ces mouvements témoigne de l'émergence de riches apprentissages d'où émergent de nouvelles identités collectives, citoyennes et écologiques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Amérique latine, exploitation minière, mouvements sociaux, résistance sociale, Argentine, apprentissage social.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Orellana, Isabel
Mots-clés ou Sujets: Mines. Industrie. Amérique latine, Extraction minière. Argentine, Projets de développement industriel, Mouvements sociaux
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 17 sept. 2015 19:07
Dernière modification: 17 sept. 2015 19:07
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7178

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...