L'évolution du racisme à l'écran : le cas du soldat noir dans le cinéma de combat américain de 1948 jusqu'à 2000

Daigneault, Alexandre (2014). « L'évolution du racisme à l'écran : le cas du soldat noir dans le cinéma de combat américain de 1948 jusqu'à 2000 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (41MB)

Résumé

Ce mémoire vise l'exploration d'enjeux identitaires aux États-Unis. Nous nous penchons sur la place du soldat noir au sein du cinéma de guerre américain et sur les dynamiques qui en découlent par le biais d'une analyse interprétiste du discours. Nous nous sommes posés la question de recherche suivante : comment les multiples, et parfois contradictoires, représentations cinématographiques du soldat noir ont-elles évolué à travers le temps et quelles dynamiques identitaires font partie, découlent, ou sont mises au silence par ces représentations? Nous concluons qu'il y a eu normalisation de la présence du noir à l'écran et diminution des représentations réductrices de celui-ci. Les rôles qui leur sont octroyés ont grandi en importance et ressemblent en plusieurs points aux archétypes héroïques blancs. Toutefois, cette acceptation au sein de la représentation « normale » américaine au cinéma est constamment présentée comme conditionnelle à la rupture de tout lien permettant au noir de se concevoir en tant que membre d'un groupe ethnique et le remplacement de ce lien par celui suprême de la fraternité militaire. Le noir a dû perdre tout statut d'altérité affirmée, même si celle-ci ne l'amène pas nécessairement à être opposé à une (toujours nébuleuse) identité américaine : la double allégeance semble peu possible, ou n'est du moins pas explorée comme étant autre qu'esthétique. Cette tendance s'accompagne d'une vive condamnation du racisme individuel mais également d'une mise au silence de tout discours soulignant un racisme systémique. Le noir est amené à abandonner tout sentiment de solidarité ethnique et le troquer pour une place au sein de la famille américaine par le biais du rite initiatique militaire menant au réel état de citoyen « américain ». ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : racisme, cinéma, guerre, noirs, États-Unis, Corée, Vietnam, Golfe, identité, culture populaire, soldat, représentation, militarisme

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: O'Meara, Dan
Mots-clés ou Sujets: Racisme au cinéma, Soldats au cinéma, Militaires noirs, Films de guerre. États-Unis. Histoire et critique, Cinéma. États-Unis, Identité collective. États-Unis
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 sept. 2015 17:58
Dernière modification: 22 sept. 2015 17:58
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7196

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...