La communauté d'apprentissage en éducation relative à l'environnement : signification, dynamique, enjeux

Orellana, Isabel (2002). « La communauté d'apprentissage en éducation relative à l'environnement : signification, dynamique, enjeux » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation, 371 p.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

STRUCTURE, DYNAMIQUE ET ENJEUX DE LA COMMUNAUTÉ D’APPRENTISSAGE EN ÉDUCATION RELATIVE À L’ENVIRONNEMENT. En réaction à la profonde crise socio-environnementale et politique actuelle, exacerbée par le déploiement d’un ordre mondial dominé par les intérêts d’un libre marché, des chercheurs et des praticiens de divers champs de savoir et d’activités humaines s’intéressent de plus en plus à stimuler l’émergence de processus collaboratifs de construction de connaissances, dans la perspective du développement d’un vouloir et d’un pouvoir-agir ensemble. Il s’agit de faire face à l’individualisme accru, au manque de motivation, à l’apathie, au désengagement et à la perte de sens qui accompagnent les tendances psychosociales dominantes. L’idée de la communauté d’apprentissage émerge dans cette mouvance ouvrant de nouvelles perspectives éducatives. Si les écrits témoignent d’une diversité d’appellations pour désigner cette idée, dont entre autres, community of practice, communities of learners, community of inquiry, learning communities, collaborative community, communauté d’apprentissage, community of research, open learning communities, l’analyse des caractéristiques de ces pratiques éducatives montre qu’il s’agit en réalité d’un seul concept émergent caractérisé par des fondements communs. Cette recherche se joint aux efforts qui se sont faits de plus en plus nombreux au cours de la dernière décade pour définir et dégager le sens de ce concept. D’une part, dans un premier volet de recherche, de nature spéculative, nous systématisons les différentes théories et pratiques associées à la communauté d’apprentissage ; une recension d’écrits permet de mettre en évidence leurs convergences et d’identifier leurs caractéristiques spécifiques et communes. Nous appuyant sur cette analyse et sur l’apport d’une étude de cas, nous présentons la communauté d’apprentissage comme une stratégie pédagogique, dont nous clarifions les fondements épistémologiques, les approches pédagogiques, la structure et la dynamique. D’autre part, dans un deuxième volet, de nature empirique, nous identifions les enjeux, les limites, les difficultés de mise en œuvre, ainsi que la pertinence de la communauté d’apprentissage, plus spécifiquement dans un contexte d’éducation relative à l’environnement. Ce deuxième volet de la recherche s’appuie sur l’étude d’un cas particulier, soit l’expérience de la communauté d’apprentissage du projet interuniversitaire de coopération internationale, EDAMAZ - Éducation relative à l’environnement en Amazonie. Ce cas, axé sur le développement professionnel en éducation relative à l’environnement, permet d’illustrer concrètement une communauté d’apprentissage ; il permet également de valider et d’enrichir les éléments théoriques issus de la littérature, contribuant ainsi au processus global d’anasynthèse de cette recherche. Tel que nous la présentons, suite à notre étude, la communauté d’apprentissage apparaît comme une stratégie pédagogique issue des courants de pensée socioconstructiviste et critique, inspirée des traditions d’éducation communautaire et populaire, intégrant diverses approches pédagogiques complémentaires, s’appuyant sur la participation active, la coopération, le dialogue de savoirs, l’interdisciplinarité et l’engagement dans une action réfléchie commune enracinée dans la réalité du milieu de vie. Elle devient le creuset d’un processus d’apprentissage basé sur l’effet synergique d’un groupe structuré, fruit du partage, de la discussion, de la confrontation, de la négociation, du développement d’une relation dialectique. Elle apparaît particulièrement appropriée en éducation relative à l’environnement puisqu’elle est de nature à favoriser le développement d’un savoir-être, d’un savoir-faire et d’un savoir-vivre-ensemble, de façon solidaire et responsable, recréant un nouveau lien avec l’environnement, milieu de vie. L’ancrage des processus d’apprentissage dans les réalités du milieu de vie des participants offre des conditions favorables au développement de compétences liées à la résolution de problèmes socioenvironnementaux et au développement bio-régional. La communauté d’apprentissage stimule la création de liens de collaboration et de partenariat avec les autres membres de la communauté éducative, autour d’un projet concret. Le processus d’apprentissage prend ainsi une signification nouvelle, contribuant à rendre à l’éducation sa place centrale dans la dynamique sociale. La communauté d’apprentissage apparaît comme une stratégie pédagogique prometteuse. Cette recherche se propose de contribuer au développement théorique de cette proposition et de clarifier son apport potentiel à l’éducation et particulièrement, à l’éducation relative à l’environnement.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Directeur de thèse: Sauvé, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Éducation relative à l'environnement, communauté d'apprentissage
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Lucie Sauvé
Date de dépôt: 10 sept. 2015 18:52
Dernière modification: 31 oct. 2016 19:04
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7213

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...