LE REFUS DE SOINS PSYCHIATRIQUES EST-IL POSSIBLE AU QUÉBEC ? DISCUSSION À LA LUMIÈRE DU CAS DE L’AUTORISATION DE SOINS

Bernheim, Emmanuelle (2012). « LE REFUS DE SOINS PSYCHIATRIQUES EST-IL POSSIBLE AU QUÉBEC ? DISCUSSION À LA LUMIÈRE DU CAS DE L’AUTORISATION DE SOINS ». Revue de droit de McGill.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (323kB)

Résumé

Le droit à l’inviolabilité de la personne est fondamental au regard du droit québécois et son actualisation procède notamment du refus de soins. Même dans le cas d’une inaptitude démontrée à consentir aux soins, les volontés individuelles doivent être au moins prises en compte, au mieux respectées, ce qui démontre l’importance accordée à l’autodétermination. La recherche empirique dont il est question ici porte sur l’actualisation de ces principes fondamentaux en matière psychiatrique. À la lumière de la jurisprudence, d’entretiens et d’observations menées à la Cour supérieure du Québec, l’auteure documente les pratiques en matière d’autorisation de soins. L’examen des principes généraux du consentement et du refus de soins et des paramètres spécifiques à l’autorisation de soins permet de questionner, d’une part, la pertinence des interprétations et des applications actuelles et, d’autre part, leurs conséquences pour les patients psychiatriques.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: autorisation de soins, refus de soins, droit psychiatrique
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de sciences juridiques
Déposé par: Emmanuelle Bernheim
Date de dépôt: 16 sept. 2015 12:45
Dernière modification: 16 sept. 2015 12:45
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7272

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...