Étude comparative diachronique et synchronique des suffixes -man sranan et -mà saramaccan

Therriault, Luc (2015). « Étude comparative diachronique et synchronique des suffixes -man sranan et -mà saramaccan » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Ce mémoire porte sur l’étude comparative diachronique et synchronique de deux suffixes : le suffixe –man de la langue sranan et le suffixe –mà de la langue saramaccan. Le sranan et le saramaccan proviennent d’une langue mère, le proto-sranan. Les suffixes –man et –mà sont le résultat d’une relexification du –nɔ̀ fongbe par l’entremise de la forme du suffixe –man anglais. Les propriétés sémantiques et grammaticales communes entre le suffixe –man anglais et –nɔ̀ fongbe ont permis la relexification du suffixe –nɔ̀ fongbe. Le ton bas, la structure syllabique CV et la capacité d’avoir des bases complexes ont pu être transférés à partir du suffixe –nɔ̀ fongbe. Une fois que la relexification du suffixe –nɔ̀ fongbe a été complétée, l’usage du suffixe –mà aurait été étendu aux bases verbales sous l’influence du suffixe –tɔ́ fongbe. Les divergences entre les suffixes –man sranan et –mà saramaccan s’expliquent par l’histoire des peuples de ces deux langues : les créateurs du sranan sont restés sur les plantations, se forgeant une identité axée sur une présence anglaise ; alors que les créateurs du saramaccan ont fui les plantations, se forgeant une identité plus africaine. D’une part, le suffixe –man sranan a subi un processus de décréolisation, c’est-à-dire que sa forme s’est rapprochée de la forme anglaise équivalente, celle du suffixe –man anglais. D’autre part, le suffixe –mà saramaccan a maintenu ses traits africains, soient le port du ton et l’absence d’une coda simple nasale /n/, qu’on retrouve sur les suffixes –tɔ́ et –nɔ̀ fongbe. Surtout, il a continué à dériver des mots avec des bases complexes, comme le font les suffixes –tɔ́ et –nɔ̀ fongbe. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : études créoles, morphologie dérivationnelle, sranan, saramaccan

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Lumsden, John
Mots-clés ou Sujets: Langues créoles. Morphologie, Formation des mots, Sranan (Langue), Saramacca (Langue), -man (Le suffixe sranan), -mà (Le suffixe saramacca)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 sept. 2015 13:33
Dernière modification: 22 sept. 2015 13:33
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7304

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...