Étude en temps réel de la révision de la morphographie du nombre du verbe chez les étudiants universitaires

Marcotte, Sylvie (2014). « Étude en temps réel de la révision de la morphographie du nombre du verbe chez les étudiants universitaires » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (34MB)

Résumé

Ce mémoire de maîtrise a pour but de décrire la révision de la morphographie du nombre du verbe en contexte d'écriture chez les étudiants universitaires et de vérifier si ces derniers utilisent différentes procédures pour réviser cette morphographie. Trente-cinq participants ont écrit à l'ordinateur des phrases dictées alors que leur activité graphomotrice tapuscrite était enregistrée en temps réel au moyen du logiciel Inputlog. La structure syntaxique, la configuration en nombre des noms et la fréquence du verbe variaient dans les phrases dictées. Les participants ont également effectué des épreuves de mesure de la mémoire de travail et des connaissances sur l'accord du verbe. Nous avons examiné la latence et la durée des épisodes de révision de la morphographie du nombre du verbe en cours d'écriture, tout comme la réussite des modifications apportées. Les résultats des analyses statistiques multiniveaux sont cohérents avec les procédures de révision de la morphographie du nombre du verbe qui ont été postulées auparavant au moyen de tâches de détection d'erreurs d'accord dans des phrases déjà écrites (Largy, Dédéyan et Hupet, 2004; Largy, Cousin et Dédéyan, 2005). Les étudiants universitaires de notre échantillon auraient utilisé en contexte d'écriture deux procédures de révision de la morphographie du nombre du verbe : une procédure basée sur l'application d'un algorithme de vérification de l'accord et une procédure de récupération en mémoire. Les latences observées montreraient que l'utilisation de ces deux procédures serait gérée par une instance de contrôle, qui permettrait non seulement au scripteur de choisir quelle procédure utiliser, mais aussi quelle stratégie de révision adopter (différer l'épisode de révision ou non), et que cette instance serait sensible à la structure syntaxique de la phrase. Les durées observées montreraient que l'utilisation de la procédure basée sur l'application d'un algorithme de vérification de l'accord n'est pas toujours efficace pour les étudiants universitaires de notre échantillon, la modification de la morphographie du nombre du verbe étant plus réussie lorsque la durée de l'épisode de révision est plus courte. Ce mémoire souligne la pertinence d'étudier la révision en contexte d'écriture grâce à des paradigmes en temps réel, qui permettent une description fine des mécanismes impliqués. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : révision, accord du verbe, processus d'écriture, temps réel, étudiants universitaires

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Foucambert, Denis
Mots-clés ou Sujets: Révision de textes, Écriture, Verbe (Linguistique), Accord (Linguistique), Étudiants, Temps réel (Informatique)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 oct. 2015 13:52
Dernière modification: 07 oct. 2015 13:52
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7306

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...