Émergence de la pensée intuitive individuelle et collective par le geste créateur

Mayeux, Alice (2015). « Émergence de la pensée intuitive individuelle et collective par le geste créateur » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (42MB)

Résumé

Cette recherche vise à mieux comprendre et explorer les possibilités de rendre compte comment la communication est susceptible d'organiser et structurer le monde que nous appréhendons par notre expérience immédiate. Dans cet ordre d'idée, je me rallie à plusieurs auteurs pour avancer que l'humanité est dans une phase de transformation et ce serait possiblement la conscience humaine qui se transforme. Ainsi, j'élabore un objet de recherche à partir d'une proposition de trois postures subjectives inspirées des trois espaces proposés par la Theory U, desquels notre vie sociale prendrait corps (Scharmer, 2009). Je revisite les ancrages méthodologiques de cette théorie pour situer cette étude en lien avec une approche psychosociologique de la communication. Je m'intéresse aux manières dont nous établissons notre rapport au monde, spécifiquement « à la nécessité de voir dans nos activités les effets d'une structure de la cognition sans perdre de vue l'immédiateté de notre expérience » (Varela, Thompson et Rosch, 1993). Les sous-objectifs de cette recherche visent aussi à explorer de manière expérientielle, l'organisation de la pensée par la communication selon la définition de la logique transductive de Simondon (1964, 2007) et ce, principalement à partir des trois cadres normalement utilisés pour rendre compte d'une recherche, soit le cadre théorique, opérationnel, auxquels s'ajoute le cadre expérientiel. Dans ce sens, j'ai mis en application les méthodes de phénoménologie pratique proposées par Natalie Depraz (1999a, 1999b, 2006, 2009), soit l'acte attentionnel, des triples gestes de l'épochè et de la procédure eidétique, ainsi que l'évidence intuitive. Plus spécifiquement, le geste épochal pour percevoir les dimensions subtiles du phénomène de l'émergence de la pensée intuitive individuelle et collective par le geste créateur. Et la procédure eidéique pour effectuer une analyse du terrain de recherche sous la forme de comptes rendus en écriture phénoménologique. Ainsi, la procédure eidétique permet d'extraire des invariants en tant que caractéristiques essentielles du phénomène et de les partager comme tissage en expérience et langage. En effet, faire varier les faits, extraire les traits essentiels et identifier la formation de l'idée rendent possible une réduction eidétique menant à la perception de l'essence d'un phénomène et, conséquemment, de son partage dans une relation de l'écrivain à son lecteur. Dans ce sens, je propose un principe de subjectivation comme caractéristique essentielle des deux investigations expérientielles de cette recherche, celle du terrain et celles de l'acte de rédaction du mémoire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Logique transductive, phénoménologie pratique, épochè, théorie U, dialogue de Bohm.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Paquin, Louis-Claude
Mots-clés ou Sujets: Scharmer Claus Otto 1961-, Communication, Monde (Philosophie), Expérience, Pensée, Changement (Philosophie), Théorie de la connaissance, Créativité
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 oct. 2015 17:28
Dernière modification: 01 oct. 2015 17:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7321

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...