Éco-ontogenèse et éducation : Les relations à l'environnement dans le développement humain et leur prise en compte en éducation relative à l'environnement durant la petite enfance, l'enfance et l'adolescence

Berryman, Thomas (2002). « Éco-ontogenèse et éducation : Les relations à l'environnement dans le développement humain et leur prise en compte en éducation relative à l'environnement durant la petite enfance, l'enfance et l'adolescence » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Éducation, 340 p.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le domaine de l’éducation relative à l’environnement est trop souvent associé étroitement à une approche de l’environnement en tant que problème à résoudre. Le discours sur l’éducation relative à l’environnement est plus silencieux sur les autres liens avec l’environnement (éco), notamment ceux associés au développement humain (ontogenèse). Dans le but de contribuer au développement du champ théorique et à l’enrichissement des pratiques en éducation relative à l’environnement, les objectifs de cette recherche sont de dégager certaines caractéristiques de l’éco-ontogenèse et de proposer à partir de celles-ci un modèle de situation éducative. Ce mémoire est centré sur les relations à l’environnement durant la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. Cette recherche de développement théorique s’appuie sur un processus d’anasynthèse et adopte une approche à la fois interprétative et critique. La phase d’analyse, présentée dans la partie centrale du mémoire, permet d’appréhender les thèses de Louise Chawla, de David Hutchison, d’Harold Searles, de Paul Shepard et de David Sobel. Ces visions du développement humain en rapport avec l’environnement sont notamment comparées entre elles et avec les modèles d’Erikson, de Freud, de Kohlberg, de Piaget et de Selman. La dernière partie du mémoire présente une vision synthétique de l’éco-ontogenèse, appréhendée dans une perspective éducative et organisée selon les termes de la situation éducative, soit les relations sujet-agent-objet-milieu. À partir des discussions qu’elle soulève, cette partie du mémoire conduit à la formulation d’éléments théoriques dont l’intégration constitue un prototype de situation éducative qui tient compte de l’éco-ontogenèse. Le principal apport de ce mémoire est de proposer le concept d’éco-ontogenèse et de le caractériser pour la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. Le mémoire met en lumière des différences importantes dans les relations à l’environnement et à la nature entre les petits enfants, les enfants et les adolescents, qui invitent dès lors à des pratiques éducatives différenciées auprès de ces sujets. Le mémoire met aussi en évidence que les relations à l’environnement jouent un rôle important dans le développement du sujet, dans son ontogenèse. En amont de la question de résolution de problèmes et dans une perspective d’éducation fondamentale, les liens avec l’environnement sont en fin de compte un élément central et primordial de l’ontogenèse qu’il importe de considérer en éducation relative à l’environnement.

Type: Mémoire accepté
Mots-clés ou Sujets: Éducation relative à l'environnement, développement, enfant, environnement, éducation, nature
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Lucie Sauvé
Date de dépôt: 14 oct. 2015 12:23
Dernière modification: 31 oct. 2016 19:26
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7366

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...