Relations interculturelles en activité(s) : la différence culturelle à l'épreuve de l'interaction au sein d'une bibliothèque publique de Montréal

Guérin, Fanny (2014). « Relations interculturelles en activité(s) : la différence culturelle à l'épreuve de l'interaction au sein d'une bibliothèque publique de Montréal » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Dans le champ de la communication interculturelle, la « rencontre des cultures » convoque souvent la nécessité d'une gestion ou d'une médiation et, avec elle, une conception problématique de la différence culturelle (Xu, 2013). Un renversement de cette perspective permet d'envisager la labilité des frontières de la différence plutôt que la rencontre de différences conçues comme préexistantes. C'est ce que propose d'explorer ce mémoire à travers la notion d'interaction située, non prévisible et non déterminée par des identités et des appartenances structurantes. Afin de donner corps à cette réflexion théorique, nous nous sommes penchées sur les dynamiques interculturelles qui peuvent naître au sein d'une bibliothèque publique de Montréal. Accueillant tous les résidents sans distinction et dans toute leur diversité, cette institution présentée comme neutre constitue un terrain propice à une étude qui interroge les conditions d'émergence de l'interculturel. Au moyen d'une approche ethnographique, cette recherche s'est donnée pour objectif de comprendre et de documenter comment, dans le contexte spécifique de la bibliothèque, des usagers issus d'horizons culturels différents sont amenés à se côtoyer, à se rencontrer, à tisser des liens en dépit et au-delà des frontières culturelles érigées pour marquer des différences : en bref, à interagir. S'il s'avère que les interactions ne vont pas de soi dans l'espace de la bibliothèque, les activités qui y sont organisées fournissent toutefois des « occasions sociales » où les usagers sont amenés à se rencontrer – bien que la frontière entre nouveaux arrivants et société d'accueil reste opérante. Lors des activités mettant en présence des personnes d'horizons variés, nous avons pu constater que les échanges opèrent en faveur d'une évolution de la perception des différences, dans le sens d'une déconstruction des préjugés mais aussi d'un dépassement des seules frontières culturelles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : interculturel, différence, interaction, bibliothèque, diversité

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Agbobli, Christian
Mots-clés ou Sujets: Communication interculturelle, Diversité culturelle, Interaction sociale, Relations culturelles, Bibliothèques publiques. Activités. Québec (Province). Montréal, Bibliothèques publiques. Utilisation
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 nov. 2015 20:47
Dernière modification: 03 nov. 2015 20:47
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7428

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...