Les transformations du discours de la gauche au Québec à travers le passage du providentialisme au néolibéralisme

Beaupré-Laforest, Catherine (2007). « Les transformations du discours de la gauche au Québec à travers le passage du providentialisme au néolibéralisme » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Ce mémoire porte sur la transformation du discours politique de la gauche québécoise à travers le passage du providentialisme au néolibéralisme. Il analyse le discours de la gauche québécoise contemporaine, représentée par les groupes Option citoyenne (OC) et l'Union des forces progressistes (UFP), en le comparant au discours du Mouvement socialiste (MS), formation politique québécoise de gauche des années 1980. L'auteure tente de vérifier si le passage du providentialisme au néolibéralisme a transformé le discours de la gauche québécoise, notamment par la réaffirmation des valeurs providentialistes dans le discours de la gauche contemporaine. Ce travail s'intéresse dans un premier temps aux transformations de la modernité politique. Il présente le passage de l'État-providence à l'État néolibéral comme une mutation qui porte atteinte au projet de la modernité et expose ses conséquences: fragmentation de la communauté politique, montée d'une citoyenneté particulariste, primat de l'économie sur la régulation politique, perte de pouvoir des États-nation au profit d'un espace mondialisé. Sont ensuite présentées les transformations de la gauche au Québec depuis les années 1960. Deux méthodes d'analyse ont été privilégiées, l'analyse de texte par ordinateur (logiciel SATO) et l'analyse de contenu, qui ont été appliquées à un corpus constitués de documents produits par les trois groupes. L'analyse permet d'identifier d'importantes différences entre le discours du MS et celui de la gauche contemporaine. Alors qu'une conception antagoniste des rapports sociaux, d'inspiration marxiste, traverse l'ensemble du discours du MS, la gauche contemporaine privilégie une approche fondée sur les valeurs de solidarité, de justice sociale et de bien commun. Ces différences sont significatives de la transformation du discours de la gauche québécoise à travers le passage au néolibéralisme, mais aussi d'une certaine réaffirmation des valeurs du providentialisme par la gauche contemporaine. Toutefois, certains éléments du discours de la gauche contemporaine (participation citoyenne, responsabilité citoyenne, réforme des institutions démocratiques, etc.) montrent qu'il ne saurait se réduire à un simple retour à la logique providentialiste. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Gauche, Politique, Néolibéralisme, Providentialisme, Transformation, Discours, Régulation, Modernité.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Mots-clés: Néo-libéralisme, Discours politique, Gauche (Politique), Changement politique, État-Providence, Modernité, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 juill. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:04
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/750

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...