UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Virilité en jeu : analyse de la diversité des attitudes des garçons adolescents à l'endroit des hommes homosexuels

Virilité en jeu : analyse de la diversité des attitudes des garçons adolescents à l'endroit des hommes homosexuels

Bastien Charlebois, Janik (2007). « Virilité en jeu : analyse de la diversité des attitudes des garçons adolescents à l'endroit des hommes homosexuels » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
6Mb

Résumé

La saillance d'attitudes négatives à l'endroit des hommes gais chez les garçons adolescents suscite bien des questionnements. Alors que l'ouverture à la réalité des personnes homosexuelles est généralement inversement proportionnelle à l'âge, les adolescents, et particulièrement les garçons, rompent avec cette tendance. Ils se montrent même en apparence plus réfractaires aux hommes gais qu'aux lesbiennes. Bien que peu d'auteurs se soient directement penchés sur le sujet, les hypothèses et les théories qu'ils ont émises s'inscrivent dans une gamme variée. Elles s'ajoutent aux explications populaires qui circulent abondamment et participent aux savoirs communs sur les hommes en général et les garçons adolescents en particulier. S'échelonnant de modes explicatifs évolutionnistes, psychanalytiques, psychologiques jusqu'à des modes sociologiques, la diversité des hypothèses traduit autant de visions spécifiques des garçons adolescents. Ils sont soit façonnés par les déterminismes du naturel, orientés par les impératifs de la consolidation identitaire, guidés par les normes ou imprégnés par les dynamiques de pouvoir et de domination historiques et sociales régissant les sexes. Désireuse de confronter les multiples explications et de participer au débat, nous nous y sommes lancée avec l'intention précise de comprendre les attitudes négatives des garçons adolescents envers les hommes gais. Inspirée de théories proféministes sur les hommes et de théories féministes analysant la contrainte à l'hétérosexualité, nous nous sommes d'emblée ouverte à la complexité et au dépassement du binaire. Répondre adéquatement à notre question de recherche exigeait donc de situer les sujets étudiés avec prudence et rigueur, ce qui signifiait d'inclure la diversité des attitudes des garçons adolescents dans notre analyse. Guidée par l'approche méthodologique de la théorie ancrée, nous avons réalisé une série d'entrevues semi-directives auprès d'une vingtaine de garçons adolescents afin de cueillir à la source leurs attitudes ainsi que leurs représentations des hommes gais, explorant successivement les couches de sens sur lesquels ces derniers reposent. L'analyse subséquente des données est éclairée d'une perspective booléenne où les cas exceptions, même singuliers, doivent être pris en compte dans l'élaboration de la théorie. En outre, cette recherche ne s'engage pas sur l'identification de causes et d'origines aux attitudes négatives, mais plutôt sur leurs composantes intrinsèques. L'étude appliquée des attitudes et des représentations des hommes gais chez les adolescents fait ressortir les liens qui les attachent aux construits de l'efféminement, aux enjeux de la visibilité gaie et du vivre ensemble, aux conceptions sous-jacentes de l'homosexualité, aux représentations normatives des hommes et des femmes, aux évaluations des femmes, aux figures des lesbiennes, puis aux usages complexes de l'insulte. La remontée progressive des filons recensés mène globalement vers les questions fondamentales de définition des sexes, de rejet de la faiblesse, de valorisation de la puissance et des rapports de domination. Seulement, les garçons adolescents ne sont pas habités des mêmes perspectives sur les hommes gais ainsi que sur la variété de sujets qui leur sont rattachés. La gamme complète des attitudes varie grandement entre les répondants que nous avons rencontrés, allant d'une aisance et d'une ouverture marquée à un rejet et une désapprobation uniforme de tout aspect de la réalité des hommes gais. Ceci est vrai en termes d'émotivité et de confort devant la proximité sensible d'hommes gais (signes d'affection, avoir un ami gai, les jeunes, compliments sur la beauté de la part d'un homme gai), comme sur le plan des représentations et des perspectives sociales et politiques que les jeunes peuvent entretenir. Les attitudes des garçons, tant au niveau des hommes gais que de l'obéissance aux standards de la virilité, sont marquées en somme par la complexité et le jeu. Cette complexité ouvre sur deux tableaux, celui des représentations et celui des dynamiques de pouvoir, chacun s'influençant à son tour. Nous y voyons les paradoxes qui les animent, puis relevons la relation de dépendance entre les attitudes négatives et les représentations binaires de la complémentarité homme/femme, masculinité/féminité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Garçons adolescents, Hommes homosexuels, Efféminement, Rapports de sexe, Rapports de domination.

Type de document : Thèse acceptée
Directeur de thèse : Lamoureux, Jocelyne
Évaluation par des pairs : Oui
État du document : Non publié
Informations complémentaires : La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Mots-clés : Homosexuel, Attitude des jeunes, Adolescent, Perception sociale, Représentation sociale
Unité d'appartenance : Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Code ID : 751
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 03 juill. 2008
Dernière modification : 01 déc. 2010 08:34

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...