Les représentations sociales des parents d'origine haïtienne issus de l'immigration face à l'école québécoise

Kabasele-Ntumba, Frangine (2015). « Les représentations sociales des parents d'origine haïtienne issus de l'immigration face à l'école québécoise » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Cette recherche qualitative de type exploratoire porte sur les relations entre les parents d'origine haïtienne issus de l'immigration et l'école québécoise. Elle s'intéresse aux malaises pouvant exister entre ces parents et les acteurs du milieu scolaire. Son objectif est de comprendre les situations d'incompréhension entre les parents d'origine haïtienne et les acteurs du milieu scolaire au Québec. Tout en nous appuyant sur le paradigme compréhensif, nous avons retenu trois concepts principaux : l'interculturalité, les représentations sociales et les styles parentaux. Des entrevues individuelles ont été réalisées auprès de sept parents immigrants d'origine haïtienne, ce qui a donné lieu à des résultats riches et diversifiés. La présentation des résultats s'effectue en trois parties. La première décrit les principales valeurs privilégiées par les parents rencontrés dans l'éducation de leurs enfants, dont les valeurs communautaires, l'éducation scolaire et le respect. La deuxième partie présente leur vision de l'école en Haïti, comme par exemple le fait qu'en Haïti, les enfants débutent les apprentissages scolaires plus tôt qu'au Québec, que la discipline est un allié important de la réussite scolaire et que les enseignants peuvent exercer le rôle de parent dans le milieu scolaire. La troisième partie fait état des expériences des parents avec les institutions scolaires québécoises. D'une part, les participantes notent des éléments positifs, comme la communication par l'agenda et l'accès aux différents services offerts dans les établissements scolaires, comme l'orthophonie, la psychoéducation. D'autre part, certains éléments sont sources d'irritants, dont l'intrusion, l'étiquetage et aussi les différentes demandes provenant des intervenants scolaires. C'est ainsi que les participantes ont développé des stratégies face au milieu scolaire. Certaines s'impliquent, d'autres gardent leurs distances face à l'école. L'analyse des résultats nous a permis de constater que les situations d'incompréhension entre les parents d'origine haïtienne et l'école peuvent comporter de multiples origines : les écarts au niveau des représentations sociales de l'éducation, des valeurs centrales, de la discipline, du rôle des enseignants et du sens accordé à l'école; l'enjeu des dynamiques discriminatoires, dont le fait que certaines pratiques scolaires tendent à exclure les parents du cheminement scolaire des enfants, le statut social des parents comme enjeu discriminatoire et l'impact de ces dynamiques discriminatoires sur les représentations sociales des parents; la perception qu'ont les parents au niveau des styles parentaux. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Famille immigrante, interculturalité, représentations sociales, école et immigration, familles d'origine haïtienne.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Gonin, Audrey
Mots-clés ou Sujets: Famille et école -- Québec (Province) / Familles immigrantes / Canadiens d'origine haïtienne -- Attitudes / Représentations sociales / Relations culturelles
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 déc. 2015 18:45
Dernière modification: 09 déc. 2015 18:45
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7516

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...