Entre nature, culture et hydrocarbures : le cas du projet d'exploration et d'exploitation pétrolière sur l'île d'Anticosti

Cuvillier, Anne Isabelle (2015). « Entre nature, culture et hydrocarbures : le cas du projet d'exploration et d'exploitation pétrolière sur l'île d'Anticosti » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (102MB)

Résumé

Le Québec, ne pouvant combler actuellement de façon endogène ses besoins en hydrocarbures, veut développer sa propre filière de gaz et pétrole de façon à renforcer sa souveraineté énergétique. À cet effet, les gisements potentiels dans le Golfe du Saint-Laurent et sur l'île d'Anticosti, où certains indices laissent supposer la présence d'importantes quantités de ces ressources, suscitent un vif intérêt. Le développement d'un projet d'exploitation d'une telle envergure nécessite une évaluation environnementale stratégique complète considérant non seulement les volets économiques, environnementaux et sociaux, mais aussi les réalités bien concrètes et les aspirations des communautés qui s'y trouvent. Or, bien qu'une telle évaluation soit annoncée, avant même le démarrage des travaux en ce sens, les foreuses explorent déjà le sous-sol anticostien, sans études, sans consultations auprès des QuébécoisES, mais surtout, sans offrir un espace de parole et de choix aux AnticostienNEs : se lancer dans l'exploration et l'exploitation des énergies fossiles est-il une chose souhaitable pour les habitants de l'île? En lien avec l'examen de l'acceptabilité sociale du projet pétrolier, cette recherche a pour objet le rapport dynamique que les Anticostiennes et les Anticostiens entretiennent avec leur milieu de vie et, plus spécifiquement, leur positionnement face au projet d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures, dans le but de mieux comprendre cette réalité insulaire. Nous souhaitons contribuer ainsi au débat en cours. Afin d'y parvenir, la méthodologie de l'étude de cas a été privilégiée combinant les stratégies de l'observation, de l'entrevue semi-dirigée, du groupe de discussion et de l'enquête via un questionnaire validé par la communauté, auquel 70 % des résidents présents au moment de l'enquête ont répondu (printemps 2013). Nous retrouvons une communauté divisée qui cherche sa voie et son avenir. Une communauté forte d'un passé unique, d'un engagement citoyen exemplaire et qui est profondément attachée à ce territoire dont la réputation de paradis naturel est sans équivoque. Bien que pour certains, la venue des pétrolières soit associée à la survie du village, l'acceptabilité sociale de ce projet est loin d'être acquise. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Anticosti, acceptabilité sociale, identité écologique, territoire, développement, libre consentement préalable et éclairé.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Sauvé, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Pétrole -- Prospection -- Île d'Anticosti / Pétrole -- Exploitation -- Île d'Anticosti / Acceptabilité sociale / Identité collective -- Aspect de l'environnement / Sociologie de l'environnement / Aménagement du territoire / Île d'Anticosti -- Population -- Attitudes / Île d'Anticosti -- Population -- Entretiens
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 déc. 2015 14:33
Dernière modification: 14 déc. 2015 14:33
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7539

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...