Le processus de diffusion d'une innovation agroenvironnementale en milieu agricole : étude du cas des bandes riveraines arbustives

Racine, Jean-François (2015). « Le processus de diffusion d'une innovation agroenvironnementale en milieu agricole : étude du cas des bandes riveraines arbustives » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (31MB)

Résumé

Ce mémoire de maitrise vise à démontrer les applications de la sociologie de la traduction et des organisations afin de traiter la question de la diffusion de bandes riveraines arbustives en milieu agricole. En démontrant comment peut s'inscrire ce processus de diffusion à la fois au sein d'un projet de recherche et dans un milieu agricole concret, ce mémoire vise à contribuer à une meilleure compréhension de ce processus. Dans un contexte où il est supposé a priori que les motivations économiques sont dominantes, il est impératif de tenter d'élargir les horizons de possibilités et ainsi permettre aux acteurs d'améliorer leur collaboration. Cette recherche montre donc qu'une meilleure compréhension des forces en présence est un atout dans l'affinement de la diffusion des mesures de conservation. Par la réalisation d'entrevues semi-dirigées avec plusieurs acteurs d'un projet de recherche multidisciplinaire, il fut possible d'examiner et analyser les premières étapes d'un processus de diffusion d'une pratique agroenvironnementale sur deux terrains différents. Cette étude utilisant les apports de la sociologie de traduction et de l'acteur stratégique montre sous un jour nouveau un champ d'étude, le milieu agricole, peu étudié par les sociologues au Québec. Les résultats obtenus démontrent que ce processus de diffusion souffre d'une faiblesse organisationnelle et symbolique, l'organisation de terrain peinant à rejoindre et mobiliser les producteurs agricoles et la proposition de bandes riveraines en milieu agricole comme mesure de conservation souffrant d'un déficit de crédibilité amenant à la fois incompréhensions et controverses. Des points de friction nuisant au processus collaboratif apparaissent, une meilleure maitrise du processus de diffusion de pratiques agroenvironnementales pourrait passer par la construction commune de savoirs et une meilleure compréhension des forces et limites des agriculteurs. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : sociologie de l'innovation, plaine inondable du fleuve St-Laurent, bande riveraine, agroenvironnement, processus de diffusion, protection des eaux.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Lepage, Laurent
Mots-clés ou Sujets: Agriculture -- Innovations / Innovations -- Diffusion -- Aspect sociologique / Bandes riveraines -- Études de cas / Pollution agricole / Cours d'eau -- Conservation / Vallée du Saint-Laurent
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 déc. 2015 20:09
Dernière modification: 15 déc. 2015 20:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7541

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...