Le degré d'adoption de l'approche interactive par les unités touristiques (le cas du secteur de l'hébergement)

Binazzi, Marc (2015). « Le degré d'adoption de l'approche interactive par les unités touristiques (le cas du secteur de l'hébergement) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de la gestion.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (67MB)

Résumé

L'avènement de la mondialisation a entrainé une ouverture des frontières économique ainsi qu'une globalisation des marchés. Ce bouleversement à l'échelle internationale en a été d'autant plus fort, qu'il en a été accéléré par la prolifération et le développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Ce même bouleversement a porté dans la foulée, un profond changement des habitudes de consommation et de comportement du consommateur. En effet, avec la prolifération des technologies, celui-ci est devenu surinformé, plus éduqué et surtout plus exigeant. Certains secteurs s'en trouvent plus affectés que d'autres, notamment celui des services. C'est dans ce contexte que cette étude invite les établissements de tourisme à s'orienter vers une culture relationnelle en accord avec notre époque : celle de l'interactivité. Notre travail de recherche s'articule donc autour de la problématique suivante : Quels sont les déterminants d'une approche interactive, quels en sont les facteurs qui peuvent en influencer son adoption et enfin quels en sont les résultats que l'on peut en tirer? Afin de répondre à cette question de recherche, une étude quantitative créée sous forme d'un questionnaire en ligne auto administré a été envoyée auprès de 477 établissements de tourisme. Cet envoi a donné lieu à un retour de 94 questionnaires, dont 76 jugées valides et pertinents ont été retenus pour les analyses. Les résultats mettent significativement en évidence 12 variables déterminantes d'une approche interactive. Six d'entre elles sont propres à l'approche interactive : individualisation, synchronisation, contrôlabilité, réciprocité, interactivité, expérience vécue ; et six autres sont inhérentes à l'approche relationnelle à savoir : la personnalisation, la confiance, l'engagement, l'orientation à long terme, la connaissance du client, et la fidélisation du client. Les résultats confirment et mettent en avant 4 facteurs d'influence externes impactant significativement l'adoption d'une approche interactive à savoir : la mondialisation, la concurrence, la pression du consommateur, et l'innovation des nouvelles technologies. En revanche les résultats montrent qu'il n'y a pas de relation entre l'adoption d'une approche interactive et les facteurs internes propres à leur établissement : le type d'établissement, la taille, l'affiliation à une chaine, le positionnement, l'implantation géographique. Enfin concernant les bénéfices de l'adoption d'une approche interactive, toutes les variables retenues dans notre étude se sont avérées significatives à savoir : une meilleure image de marque, une meilleure qualité de service, une meilleure rentabilité et une meilleure optimisation du marketing mix. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Approche relationnelle, Approche interactive, Marketing interactif, Marketing touristique

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Daghfous, Naoufel
Mots-clés ou Sujets: Marketing interactif / Marketing relationnel / Tourisme -- Marketing / Hébergement touristique
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 déc. 2015 14:52
Dernière modification: 16 déc. 2015 14:52
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7568

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...