Représentations sociales de travailleurs sociaux sur la dépression et l'intervention dans le réseau public

Grenier, Sonia (2015). « Représentations sociales de travailleurs sociaux sur la dépression et l'intervention dans le réseau public » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (57MB)

Résumé

Cette recherche qualitative de nature exploratoire vise à identifier les représentations sociales de la dépression ainsi que des approches théoriques desquelles s'inspirent les travailleurs sociaux pour intervenir, dans les services de santé mentale du réseau public. Nous avons réalisé six entrevues semi-dirigées, au cours desquelles les professionnels étaient amenés à nous parler des approches théoriques sur lesquelles ils s'appuient pour intervenir, de leurs représentations du phénomène de la dépression, de ses causes et de ses manifestations, de leurs croyances quant aux méthodes idéales pour soigner la dépression ainsi que de leur perception quant à leur milieu de travail et des pratiques d'intervention qui y sont préconisées. Les statistiques reliées aux nombres de diagnostics de dépression et de prescriptions d'antidépresseurs ne cessent d'augmenter (Organisation mondiale de la santé, 2012). Il s'agit d'un phénomène préoccupant, notamment en raison des risques de suicide et des coûts sociaux qui y sont associés. La médecine et la psychologie détiennent le monopole de son explication, de son diagnostic et de son traitement. Les représentations sociales de la dépression chez des travailleurs sociaux peuvent nous éclairer sur leurs interventions et leurs manières de comprendre et d'expliquer ce trouble. En effet, les représentations sociales sont des formes de savoir commun qui n'ont pas besoin d'être validées par des preuves scientifiques (Jodelet, 2008), à contrario de la tradition positiviste qui est incarnée notamment par le discours en faveur des données probantes. Étudier les représentations sociales peut donc nous éclairer sur l'état des connaissances scientifiques et nous en apprendre sur les caractéristiques d'un phénomène ainsi que sur ses significations pour un groupe donné. L'analyse des données recueillies lors de nos entretiens de recherche nous permettent d'identifier de multiples explications quant aux causes de la dépression. Les travailleurs sociaux identifient notamment les liens sociaux « dysfonctionnels », l'individualisme contemporain et la recherche excessive de bonheur, le rythme de vie accéléré et les milieux de travail qui imposent stress et performance aux individus, etc. Peu de travailleurs sociaux se sont penchés sur les conditions de vie défavorables de plusieurs individus au sein de notre société québécoise, pour expliquer la dépression. Par rapport aux approches desquelles ils s'inspirent pour intervenir, les travailleurs sociaux semblent faire appel davantage à des techniques d'intervention cognitivo-comportementales, sans chercher à améliorer les déterminants sociaux qui, pourtant, ont possiblement beaucoup à voir avec les malaises moraux dont souffrent les individus en dépression. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : dépression, santé mentale, représentations sociales, approches théoriques, intervention sociale, travailleurs sociaux.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Parazelli, Michel
Mots-clés ou Sujets: Dépression / Représentations sociales / Travailleurs sociaux -- Attitudes / Service social aux dépressifs
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 janv. 2016 14:16
Dernière modification: 06 janv. 2016 14:16
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7667

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...