Les écrits du Nunavik depuis 1959 : problématiques et conditions d'émergence d'une littérature inuit

Duvicq, Nelly (2015). « Les écrits du Nunavik depuis 1959 : problématiques et conditions d'émergence d'une littérature inuit » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (87MB)

Résumé

Jusqu'à l'arrivée des missionnaires dans l'Arctique à la fin du XVIIIe siècle, les Inuit formaient une société « sans écriture ». Ils avaient néanmoins développé une littérature orale riche, variée et complexe. Depuis maintenant une soixantaine d'années, les Inuit du Canada ont pris la plume, et l'écriture est devenue un autre moyen de conserver leur histoire. Dans les années 1980, Robin McGrath publie ses travaux de recherche (thèse et bibliographie) dans lesquels elle démontre l'existence d'une littérature inuit écrite au Canada. Mon projet de thèse s'inscrit dans le chemin balisé par McGrath, mais analyse les productions de la région arctique du Québec seulement, le Nunavik. Héritière de la tradition ancienne, s'appropriant des langues et des formes venues de l'extérieur, la littérature écrite du Nunavik vient transcender sous une forme inédite la littérature orale depuis longtemps instituée. Depuis que les gouvernements du Canada et du Québec administrent le Nord du Québec et y ont ouvert des écoles dans les années soixante, des textes épars se publient ici et là, certains restent dans l'obscurité d'une boîte, d'autres sont édités dans des revues ou encore sous forme de monographies. Jusqu'à nos jours, une quantité substantielle de textes (plus de 300) ont été publiés, mais ils sont peu connus du grand public ou de la communauté inuit elle-même. Le corpus retenu est trilingue (inuktitut, anglais et français) et regroupe des extraits de périodiques, des romans, de la poésie, des contes, des nouvelles, des essais, mais aussi des textes appartenant à la littérature de scène comme la chanson ou la poésie performée (spoken word) et, enfin, des scénarios de films. L'observation, diachronique et synchronique, du fait littéraire inuit permettra ici d'analyser le processus de son autonomisation et de sa légitimation, si tant est qu'il soit possible de prouver leur existence. Suivant les principes de l'histoire littéraire, cette étude tente de faire la lumière sur la constitution des écrits du Nunavik en une littérature émergente et de déterminer les enjeux littéraires, culturels et idéologiques qui la soutiennent. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : littérature autochtone, littérature inuit, littérature orale, inuktitut, Nunavik, Québec, émergence, institution littéraire.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Chartier, Daniel
Mots-clés ou Sujets: Littérature inuite -- Québec (Province) -- Nunavik -- Histoire et critique / 20e siècle / Tradition orale / Inuktitut (Langue)
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 25 janv. 2016 14:46
Dernière modification: 25 janv. 2016 14:46
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7700

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...