Les enfants talibés dans les écoles coraniques : réflexion sur l'effectivité du droit à l'éducation au Sénégal

D'Aoust, Sophie (2012). « Les enfants talibés dans les écoles coraniques : réflexion sur l'effectivité du droit à l'éducation au Sénégal » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en droit.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (68MB)

Résumé

La présente recherche a pour objectif de se pencher sur la place qu'occupent les écoles coraniques dans l'éducation des enfants sénégalais. Pourquoi ces écoles subsistent-elles toujours alors qu'elles ne permettent pas de réaliser le droit à l'éducation tel que conçu par le droit international? Notre mémoire vérifiera si un manque d'effectivité de ce droit au Sénégal provenant de l'inadaptation du système d'éducation hybride actuellement en place et issu de globalisations n'expliquerait pas cette situation. Un chapitre préliminaire permettra de situer les écoles coraniques parmi les autres types d'écoles islamiques au Sénégal et d'étudier la nature des relations entre ces dernières et les écoles formelles. Ensuite, le premier chapitre fera état du droit à l'éducation : angle d'analyse privilégié. Nous détaillerons l'effectivité de ce droit qui résulte de quatre caractéristiques essentielles : dotation adéquate, accessibilité, acceptabilité et adaptabilité. De plus, nous nous interrogerons sur la présence d'ordres normatifs appartenant à différents espaces juridiques (local, national et transnational) régissant l'éducation au Sénégal (pluralisme d'ordres normatifs conçu par Boaventura de Sousa Santos). Le deuxième chapitre retracera l'apparition et l'évolution de ces ordres normatifs, partant de la période précoloniale. L'étude de l'interlégalité de ces normativités nous amènera à décrire le système éducatif issu d'un premier mouvement de globalisation, la colonisation, ainsi que ses transformations par une seconde globalisation, la mise en place d'un nouvel « ordre éducatif mondial », comprenant l'« ajustement éducatif », puis le Mouvement Éducation pour tous (EPT). Ce chapitre se conclura par l'analyse du modèle hybride d'éducation actuellement en place au Sénégal et ce, sous l'angle des critères de l'accessibilité et de la dotation. Ayant démontré les avancées considérables réalisées pour l'atteinte de ces critères au cours des dernières années, nous en viendrons dans le troisième chapitre à nous pencher sur le type d'école primaire que désirent les populations (critère d'acceptabilité). Suite à une vérification de l'efficacité du système éducatif actuel (cas de non-scolarisation et d'abandon), nous étudierons quatre initiatives avancées par l'État pour répondre à la demande d'éducation. Il s'agit de l'expansion du préscolaire, d'innovations dans l'enseignement primaire (langues nationales, enseignement religieux et langue arabe), du développement des institutions franco-arabes et de la création de « daaras modernes ». La faible évolution de la mise en œuvre de ces initiatives au cours des dernières années prouvera que le modèle hybride d'éducation actuel ne s'est pas suffisamment adapté aux réalités socioreligieuses, expliquant le choix encore notable des écoles coraniques comme modèle unique d'éducation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Sénégal, éducation coranique, talibé, effectivité, droit à l'éducation, pluralisme juridique, hybridation d'ordres normatifs, globalisations.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Saris, Anne
Mots-clés ou Sujets: Écoles coraniques / Sénégal / Systèmes d'enseignement -- Histoire / Droit à l'éducation / Pluralisme juridique
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de sciences juridiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 févr. 2016 20:51
Dernière modification: 15 févr. 2016 20:51
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7745

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...