Participation citoyenne et populations vulnérables dans le domaine de la santé : analyse de mémoires portant sur la démocratie sanitaire au Québec

Valente, Cristiana (2015). « Participation citoyenne et populations vulnérables dans le domaine de la santé : analyse de mémoires portant sur la démocratie sanitaire au Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (29MB)

Résumé

Les inégalités sociales sont la résultante de différents facteurs, le statut socioéconomique étant celui qui a le plus de répercussions sur le développement de notre société. Au niveau des personnes, ce facteur déterminant engendre la production d'inégalités. On peut penser au faible niveau d'éducation, au chômage ou à l'occupation d'un emploi mal rémunéré ou précaire, à l'appartenance à une minorité ethnique, au genre et aux personnes ayant un handicap entre autres. Les impacts sociaux de ces facteurs expliqueraient l'existence de groupes de personnes avec des conditions de vie plus précaires que d'autres. Cela dit, l'exposition constante ou permanente à de telles conditions ne serait pas sans effet sur l'état de santé des populations. Dans cette perspective, nous sommes intéressées à comprendre les impacts des inégalités sociales sur la santé des populations vulnérables et cela par la mise en valeur de la participation citoyenne, reconnue comme un élément central à la réduction de ces inégalités. Pour ce faire, notre approche théorique propose l'humanisation de la communication aux dispositifs participatifs en santé à travers la théorie habermasienne de l'agir communicationnel et l'approche socioconstructiviste inspirée des lectures de Paulo Freire. Ces perspectives proposent la pensée critique et l'émancipation des individus ainsi que la reconnaissance des savoirs à travers les situations dialogiques et relationnelles. À partir de cet angle théorique, nous menons une analyse qualitative de quinze (15) mémoires déposés par des organismes sociaux œuvrant auprès des populations vulnérables lors de la consultation publique du projet de loi 83 (PL 83, 2005), la loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux, qui concerne l'harmonisation des services de santé et des services sociaux. Par cette analyse, nous procèderons à une relecture de ces mémoires afin de mieux comprendre la représentativité des populations vulnérables dans un contexte de décision en santé publique et cela par l'identification des thèmes les plus abordés, des pistes ou des idées soulevés par les organismes sociaux dans le but de favoriser la démocratie sanitaire au réseau de la santé et des services sociaux ainsi que la participation citoyenne des populations vulnérables. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Participation citoyenne, Représentativité sociale, Populations vulnérables, Acteurs sociaux, Démocratie sanitaire

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Montgomery, Catherine
Mots-clés ou Sujets: Santé publique -- Participation des citoyens / Handicapés sociaux -- Santé et hygiène / Politique sanitaire -- Québec (Province) / Droit à la santé / Inégalité sociale / Représentations sociales
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 févr. 2016 14:40
Dernière modification: 10 févr. 2016 14:40
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7775

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...