L'utilisation de pages WEB par les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO : vers l'émergence d'une culture identitaire mondiale?

Daoust, Annie (2007). « L'utilisation de pages WEB par les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO : vers l'émergence d'une culture identitaire mondiale? » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Le présent mémoire se penche sur l'utilisation d'Internet par les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO d'Europe. L'analyse a pour but de vérifier si les techniques de relations publiques déployées dans les stratégies de mise en valeur du patrimoine mondial sur le Web contribuent au positionnement du patrimoine mondial comme appartenant à tous les peuples du monde. Le caractère universel des sites du patrimoine mondial est en effet leur principale distinction et le bagage identitaire qui leur est associé peut servir de point de rencontre entre les peuples. Nous débutons par un survol des courants de pensée qui ont émergé depuis l'arrivée d'Internet. Certains auteurs tiennent un discours dithyrambique à l'égard de ce nouveau mode de communication, alors que d'autres croient qu'il peut contribuer à un repli identitaire qui se manifeste notamment par la découverte de l'altérité. Ceci étant, nous émettons l'hypothèse que les stratégies d'information dont témoignent les pages Web consacrées aux sites du patrimoine mondial ne contribuent pas au déploiement d'une mise en valeur du patrimoine de l'UNESCO, ce qui restreint l'émergence virtuelle d'une culture identitaire mondiale. La technique d'étude de document utilisée dans le cadre de cette recherche est l'analyse de contenu de vérification. Un échantillonnage systématique à plusieurs degrés a été utilisé pour circonscrire les pages Web à étudier à l'aide du bordereau d'analyse conçu spécialement pour cette recherche. Les pages Web qui ont été analysées se sont avérées fort différentes à bien des égards. Elles nous auront tout de même permis de conclure que bien que l'Internet soit un média de plus en plus démocratique et qu'il permette la rencontre de l'Autre, nous ne sommes pas rendus au point de voir émerger une culture identitaire mondiale. Du moins, nous pouvons affirmer ceci à l'égard des pages Web de sites du patrimoine mondial d'Europe. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Relations publiques, Internet, Patrimoine, Identité, Culture.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Maisonneuve, Danielle
Mots-clés ou Sujets: UNESCO, Patrimoine mondial, Relations publiques, Internet, Page Web
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 juill. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:05
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/779

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...