Une architecture cognitive inspirée des théories des processus duaux pour une interaction fluide des comportements réactifs et délibératifs

Larue, Othalia (2015). « Une architecture cognitive inspirée des théories des processus duaux pour une interaction fluide des comportements réactifs et délibératifs » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en informatique cognitive.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (72MB)

Résumé

La présente thèse a pour objectif de développer une architecture cognitive capable de manifester un comportement séquentiel-délibératif et réactif cohérent. Pour réaliser cet objectif, nous avons conçu une architecture cognitive capable de rendre compte de la dualité du comportement humain, où ces deux types de comportement coexistent et contribuent de manière fluide au fonctionnement d'un système unifié. Notre architecture est développée d'après une théorie des processus duaux, le modèle tripartite de Stanovich (2009), qui rend compte des différents biais cognitifs manifestés par les sujets humains ainsi que les différences individuelles entre les humains. L'architecture cognitive est implémentée grâce à un système multi-agents où plusieurs organisations d'agents forment les trois niveaux définis dans le modèle tripartite : réactif, algorithmique et réflexif. Le groupe réactif, une carte conceptuelle d'agents réactifs liés à des capteurs et effecteurs, constitue les mémoires à long terme et de travail du système. Le groupe algorithmique effectue les opérations de contrôle dans le système et agit sur le niveau réactif. Enfin les agents du groupe réflexif contiennent les objectifs à long terme du système et agissent tant sur les niveaux réactifs (activation/inhibition) et algorithmiques (déclenchement d'opérations de découplage). Un comportement hybride (séquentiel-délibératif et réactif) émerge de l'interaction de ces trois groupes d'agents. Nous proposons une validation tant théorique que pratique de l'architecture. La première consistera à évaluer le système proposé en tant qu'architecture cognitive alors que la seconde consistera à évaluer les performances du système sur des tâches exigeant de l'attention, de la flexibilité cognitive, des capacités de raisonnement et des réactions émotionnelles. Cette évaluation a mis en évidence l'aptitude de l'architecture à simuler adéquatement un certain nombre de phénomènes cognitifs ainsi qu'à reproduire différents profils cognitifs humains. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : architecture cognitive, théories des processus duaux, système multiagents, Framework tripartite de Stanovich, séquentialité, réactivité

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Poirier, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Architecture cognitive / Cognition / Théorie des processus duaux / Systèmes multiagents (Intelligence artificielle)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département d'informatique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 mars 2016 14:44
Dernière modification: 03 mars 2016 14:44
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7845

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...