La volonté de puissance à travers la lutte dans la philosophie de Nietzsche

Poulin-Goyer, Matthieu (2015). « La volonté de puissance à travers la lutte dans la philosophie de Nietzsche » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en philosophie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (38MB)

Résumé

À l'intérieur de ce mémoire de maîtrise en philosophie, nous désirons expliciter les contenus philosophiques de la volonté de puissance, traversés par une pluralité de luttes, suivant un découpage d'aphorismes sélectionnés dans les œuvres d'Ainsi parlait Zarathoustra et de Par-delà bien et mal. Nous voulons procéder à l'analyse des extraits d'après la ligne directrice de la pluralité des interprétations, des métaphores et des luttes de la volonté de puissance. Conformément à l'opposition au sein de l'œuvre de Nietzsche, au renversement dans le type de tâche créatrice, passant de l'activité affirmatrice à l'action négatrice, ainsi qu'à l'entreprise nietzschéenne qualifiée de "grande guerre" philosophique des valeurs, nous désirons suggérer une hypothèse heuristique voulant que la volonté de puissance soit traversée par une pluralité de luttes, dont celle du commandement et de l'obéissance, de même que la lutte créatrice et destructrice de valeurs. À partir de l'aphorisme majeur du livre II d'Ainsi parlait Zarathoustra intitulé « De la victoire sur soi », nous souhaitons identifier les pôles incontournables et enchevêtrés du commandement et de l'obéissance, ainsi que ceux de la création et de la destruction, au sein du processus multiple de la volonté de puissance. Du témoignage intime de la "vie-volonté-de-puissance", en passant par les aléas du "corps", du "Soi créateur" en tant qu'instance de commandement, ainsi que les composantes indispensables que sont les "luttes", les "hiérarchies" et les "différences", nous croyons pouvoir caractériser la partie affirmatrice de l'œuvre de Nietzsche comme empreinte d'un discours hautement "métaphorique", composé à "distance" par le philosophe. D'autre part, nous tenterons d'expliquer comment les études généalogiques de Par-delà bien et mal cernent, non seulement l'omniprésence de la volonté de puissance dans l'histoire humaine, mais également l'entremêlement des tendances "affirmatrices" et "décadentes" à travers la "morale des maîtres" et la "morale des esclaves". Nous voulons comprendre comment une volonté de puissance affirmatrice en déclin risque de se renverser en vouloir-de-puissance décadent au sein d'une culture. Du côté de la lutte créatrice et destructrice de valeurs, nous désirons comprendre la démarche créatrice affranchie des "valeurs anciennes", les origines foncièrement collectives, humaines, de la création de valeurs, ainsi que le parcours de grande intensité émotive qu'est celui du "créateur solitaire" prôné par Zarathoustra. Puis, nous souhaitons explorer le pendant négateur de cette lutte de la volonté de puissance, en apportant des éclaircissements à l'entreprise culturelle de sélection et d'éducation des nouveaux philosophes-chefs, en charge de la conversion "artiste" du "projet historique inachevé" qu'est l'"homme". ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Volonté de puissance traversée par une pluralité de luttes, lutte du commandement et de l'obéissance, lutte créatrice et destructrice de valeurs, tâche affirmatrice, tâche négatrice

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Aumètre, Jacques
Mots-clés ou Sujets: Nietzsche, Friedrich Wilhelm / Also sprach Zarathustra / Jenseits von Gut und Böse / Philosophie / Volonté de puissance / Effort
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de philosophie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 mars 2016 20:57
Dernière modification: 14 mars 2016 20:57
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7889

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...