Migration environnementale au Bangladesh : le cas des chars des districts de Gaibandha et Kurigram

Arseneault, Marie-Pierre (2013). « Migration environnementale au Bangladesh : le cas des chars des districts de Gaibandha et Kurigram » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en géographie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (49MB)

Résumé

Ce mémoire s'intéresse au phénomène de migration environnementale au Bangladesh. Il se penche plus spécifiquement sur le cas des chars, des îles temporaires qui se forment dans les principales rivières du Bangladesh. En raison de leurs caractéristiques géomorphologiques, les chars sont parmi les territoires du pays les plus affectés par l'érosion et les inondations. Les populations qui les habitent sont particulièrement vulnérables aux aléas naturels et sont contraintes à migrer fréquemment suite à la destruction ou la disparition de leur terre. Différents éléments portent à croire que les changements climatiques pourraient accentuer ces phénomènes. Ces derniers pourraient avoir des impacts considérables sur la nécessité de migrer des habitants des chars. Le texte qui suit analyse les implications qu'ont ces divers phénomènes naturels sur la migration des habitants des chars. Il analyse les causes de la migration qui s'y produit, les principales caractéristiques du parcours migratoire des migrants ainsi que les impacts de la migration sur les populations principalement en termes de vulnérabilité et d'adaptation. Il s'agit d'un mémoire par article, c'est-à-dire que dans un premier temps le mémoire introduit la problématique des migrations environnementales, il détaille ensuite la méthodologie de l'étude terrain et présente les résultats sous la forme d'un article scientifique. Les chars étudiés sont situés sur le fleuve Jamuna dans les districts de Kurigram et de Gaibandha, deux districts du nord du pays particulièrement exposés aux inondations et à l'érosion. Les informations proviennent de différentes sources secondaires mais également de 40 groupes de discussion et d'une centaine d'entrevues informelles recueillies dans la zone d'étude. Au total environ 250 personnes ont été rencontrées au cours des différents séjours terrain. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Migration, environnement, aléas, vulnérabilité, risque, résilience, facteurs de départ et d'attrait, chars, Bangladesh.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Waaub, Jean-Philippe
Mots-clés ou Sujets: Migration forcée / Réfugiés écologiques / Bangladesh / Îles chars / Milieux géographiques dangereux / Environnement -- Évaluation du risque
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de géographie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 mars 2016 21:11
Dernière modification: 14 mars 2016 21:11
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7898

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...