Le climat agit sur la variation intraspécifique de traits d'effet interreliés chez une espèce de copépode

Charette, Cristina (2015). « Le climat agit sur la variation intraspécifique de traits d'effet interreliés chez une espèce de copépode » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB)

Résumé

Les effets synergiques de traits de population interreliés comme la taille corporelle, les acides gras polyinsaturés (PUFA) et la fécondité peuvent avoir une influence considérable sur le réseau trophique. Les changements climatiques sont reconnus pour causer d'importantes modifications de température et de concentration en carbone dissous (COD) dans les écosystèmes aquatiques. Cependant, il est peu connu comment ces perturbations peuvent modifier les différences intraspécifiques et les interrelations entre ces traits. Les objectifs de cette étude étaient de 1) déterminer les effets directs et indirects des gradients abiotiques sensibles au climat et du réseau trophique sur les différences intraspécifiques de taille corporelle, contenu de PUFA et de fécondité, et 2) tester si les interrelations entre ces traits de population peuvent être modulé par des variables clés reliées au climat. Des analyses de coefficient de direction ainsi que des régressions linéaires simples ont été utilisées pour une espèce de zooplancton prédominant dans une série d'étangs de la région de Cape Race, Terre-Neuve, soit Leptodiatomus minutus. Des températures plus chaudes ont eu des effets inattendus sur les différences intraspécifiques de taille corporelle, contenu de PUFA et de fécondité chez l'espèce de copépode et cela dans les étangs démontrant une fluctuation journalière importante de la température de l'air. La température de mi-journée a déterminé la taille corporelle des copépodes et a aussi indirectement favorisé un contenu plus élevé de PUFA par l'entremise de son influence sur la composition de la communauté de phytoplancton. Le nombre d'œufs par femelle féconde était fortement relié à la taille corporelle, mais seulement dans les étangs de température plus élevée où cette relation était accentuée par la présence de Salvelinus fontinalis. Cette étude apporte une vision unique de comment les organismes aquatiques peuvent répondre aux changements climatiques dans les petits étendus d'eau à faible profondeur parsemant le paysage. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : réseau trophique aquatique, taille corporelle, changements climatiques, carbone organique dissous, acides gras, fécondité, variation intraspécifique de trait, étang, traits interreliés, température, zooplancton.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Derry, Alison
Mots-clés ou Sujets: Variation (Zoologie) -- Facteurs climatiques / Copépodes / Taille / Fécondité / Acides gras insaturés / Chaînes alimentaires (Écologie) / Zooplancton / Étangs / Carbone / Climat -- Changements -- Aspect de l'environnement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 mars 2016 17:01
Dernière modification: 18 mars 2016 17:01
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/7915

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...