Évaluation du régime de précipitation au Maghreb tel que simulé par les modèles régionaux du climat : occurrence, durée et intensité des précipitations quotidiennes

Jelassi, Mariem (2015). « Évaluation du régime de précipitation au Maghreb tel que simulé par les modèles régionaux du climat : occurrence, durée et intensité des précipitations quotidiennes » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'atmosphère.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

Une évaluation des simulations des deux modèles régionaux du climat (MRC) sur le domaine CORDEX-Afrique (pilotées par les réanalyses ERA-Interim) a été réalisée sur le Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie). Celle-ci a été effectuée à partir des deux plus récentes MRCs canadiens, le Modèle Régional Canadien du Climat version 5 (MRCC5) développé par l'UQAM/ESCER et le Modèle Régional Canadien du Climat version 4 (CanRCM4) développé par Environnement Canada. Une simulation du MRCC5 avec une résolution de 0,44° et deux simulations du CanRCM4 avec deux résolutions de 0,44° et de 0,22° ont été utilisées. Ces trois simulations sont comparées avec les observations (les données E-OBS et GPCP) et trois réanalyses (Era-Interim, NCEP-NCAR et NCEP-DOE). L'évaluation du régime de précipitations concerne l'occurrence, la durée et l'intensité des précipitations et des séquences sèches au Maghreb, à partir de l'utilisation d'indices de précipitations quotidiennes calculés à partir des différences sources de données. Les liens entre l'indice d'oscillation Nord-Atlantique (ONA), les tempêtes et ces indices climatiques ont également été analysés sur la période commune de 1998-2008. Durant les deux saisons pluviales (automne et hiver), le MRCC5 reproduit relativement bien la fréquence et l'intensité des précipitations extrêmes ainsi que l'occurrence des jours de pluie, tandis que le CanRCM4 sous-estime généralement les extrêmes de précipitation. L'analyse des liens entre les tempêtes et le régime des précipitations montre que l'occurrence et l'intensité des précipitations augmentent avec l'augmentation de la fréquence des tempêtes, mais ce lien s'affaiblit en direction des côtes méditerranéennes, en automne. Par contre, en hiver, ces liens augmentent vers l'Est, des côtes atlantiques vers les côtes méditerranéennes. L'analyse des liens entre l'ONA et le régime des précipitations montre que la diminution de l'indice de l'ONA est statistiquement liée à l'augmentation de la fréquence de précipitations sur les côtes méditerranéennes du Maghreb, durant l'hiver. Par contre, en automne, la diminution de l'indice ONA est associée à l'augmentation de l'intensité de précipitations sur la côte atlantique. Ces liens entre l'ONA et la précipitation sont le plus souvent bien reproduits par les deux MRCs, par rapport aux observations disponibles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Maghreb, occurrence, durée et intensité de précipitations, extrêmes, variabilité, MRCC5, CanRCM4, oscillation Nord-Atlantique, CORDEX, tempêtes.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Gachon, Philippe
Mots-clés ou Sujets: Précipitations (Météorologie) -- Afrique du Nord -- Simulation par ordinateur / Modèle régional canadien du climat / Pluie / Extrêmes (Météorologie) / Sécheresses
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 mars 2016 18:21
Dernière modification: 24 mars 2016 18:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8024

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...