Méta-analyse des effets des règles légales sur le comportement coopératif dans les dilemmes sociaux

Dabiré, Mwinfaon (2015). « Méta-analyse des effets des règles légales sur le comportement coopératif dans les dilemmes sociaux » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Les caractéristiques des biens publics, à savoir la non-exclusion et la non-rivalité expliquent partiellement leur gestion difficile, un problème accentué par la limitation des ressources, la présence d'asymétries entre les individus ou l'absence de règles légales. Ces différents facteurs sont susceptibles d'inhiber la coopération et d'empêcher la réalisation d'une allocation optimale des ressources. L'objectif de la présente étude est d'identifier les facteurs incitatifs qui favorisent le mieux le comportement coopératif et améliorent l'efficacité des règles légales en vue de renforcer la collaboration dans les dilemmes sociaux. Pour ce faire, les analyses sont basées d'une part sur les résultats des expériences de laboratoire, et d'autre part sur les résultats des expériences de terrain et des études empiriques. L'accent est mis sur les individus dans plusieurs types d'environnements en vue d'expliquer tout d'abord leurs comportements et la baisse de la coopération ; ensuite, l'effet des règles légales dans les jeux de bien public ou jeux de coordination ; et enfin, le rôle des préférences sociales dans le soutien et l'amélioration de la collaboration. Premièrement, les résultats indiquent que l'existence des obligations ou des règles légales aplanit les divergences naturelles et celles qui naissent de l'interaction entre les individus pour permettre la coopération. Deuxièmement, les résultats des expériences de laboratoire peuvent se généraliser et s'étendre sur le terrain. Troisièmement, l'efficacité ainsi que l'efficience des règles légales dans les jeux de bien public se trouvent améliorées avec les préférences sociales que sont la norme d'aversion à l'inégalité, la norme de réciprocité et la norme d'obéissance à la règle. Ces préférences sociales permettent d'assimiler les dilemmes sociaux à des jeux de coordination et par conséquent, de promouvoir davantage la coopération pour atteindre un meilleur équilibre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : bien public, dilemme social, règle légale, économie expérimentale, préférences sociales.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Fluet, Claude-Denys
Mots-clés ou Sujets: Biens collectifs / Affectation des ressources / Normes sociales / Dilemme / Règlements (Droit administratif) / Coopération (Psychologie) / Économie expérimentale
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 avr. 2016 17:03
Dernière modification: 08 avr. 2016 17:03
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8096

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...