Le traitement discursif de l'islam et des musulmans dans les médias : analyse critique des chroniques de Richard Martineau

Beauregard, Mélanie (2015). « Le traitement discursif de l'islam et des musulmans dans les médias : analyse critique des chroniques de Richard Martineau » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Notre mémoire est une étude de cas portant sur les chroniques de Richard Martineau mentionnant ou traitant de l'islam ou des musulmans publiées dans Le Journal de Montréal, et ce, entre novembre 2006 et avril 2014. Nous avons pour objectif d'analyser le fonctionnement des discours de Richard Martineau sur l'islam ou les musulmans, saisir les idées sous-jacentes à ces discours et observer le lien entre ces discours et l'islamophobie. Nos hypothèses jugent alors que les chroniques étudiées relèvent de l'islamophobie dans la mesure où elles fonctionneraient selon les logiques du phénomène et emploieraient les divers stéréotypes recensés au sein de la littérature scientifique. En effectuant une analyse qui s'inspire de l'analyse critique du discours et de l'approche sociocognitive de van Dijk, divers résultats furent obtenus. Premièrement, dans les chroniques étudiées, l'un des procédés discursifs les plus utilisés est l'argument d'autorité, procédé employé par Martineau pour appuyer ses propos notamment sur le voile et l'islamisme. Par ailleurs, Martineau cite fréquemment les propos des femmes d'origine musulmane qui s'affichent publiquement contre le voile et l'islamisme, il juge alors que ses propos sont dénués de racisme et d'islamophobie. Deuxièmement, dans les chroniques de Martineau, nous avons noté la faible place occupée par des mécanismes discursifs antiracistes ainsi que par les termes « antiracisme » et « antiraciste » (alors que les discours étudiés traitent de l'islam et des musulmans). L'antiracisme n'est donc pas une stratégie discursive employée pour aborder ces enjeux. Enfin, suite aux divers résultats obtenus, nous pouvons comprendre que nos hypothèses ne sont pas tout à fait corroborées. Certes, nous avons relevé la présence de plusieurs des logiques de l'islamophobie dans les chroniques de Martineau. Toutefois, les logiques les plus utilisées affichent un racisme plus subtil et normalisé (homogénéisation, essentialisation) que d'autres types de logiques peu utilisées (infériorisation, stigmatisation). Quant aux stéréotypes présents dans les chroniques de Martineau, ceux-ci se distinguent de ceux recensés par la littérature (musulmans violents, musulmanes soumises). Malgré cela, nous avons remarqué l'existence d'une hiérarchisation des musulmans, hiérarchisation organisée en quatre figures (stéréotypiques), et ce, selon un axe bon/méchant. Par conséquent, les discours des chroniques de Richard Martineau sont à la fois islamophobes et islamophiles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Islamophobie, racisme et discrimination, analyse critique du discours, islam et musulmans, presse écrite

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Rizkallah, Élias
Mots-clés ou Sujets: Islam dans les médias / Musulmans dans les médias / Martineau, Richard / Journal de Montréal / Islamophobie / Analyse critique du discours / Analyse de contenu (Communication) / Journaux -- Cahiers, chroniques, etc.
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 avr. 2016 17:13
Dernière modification: 08 avr. 2016 17:13
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8103

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...