Les pertes liées au vieillissement et le recours à la déprise

Senay, Valérie (2015). « Les pertes liées au vieillissement et le recours à la déprise » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Cette recherche qualitative a pour but d'explorer le rapport à la déprise en tant que processus actif de réorganisation pour faire face à diverses pertes en lien avec le vieillissement. Plus spécifiquement, les objectifs sont d'identifier les pertes significatives pour les personnes âgées, les éléments déclencheurs du processus de déprise et les stratégies qu'elles mettent en place pour y faire face. La problématique se pose dans un contexte social « anti-vieillissement » où les discours sont souvent alarmistes face aux difficultés liées à l'avancée en âge. En effet, il y a une certaine injonction sociale qui est présente face au fait de bien vieillir et on insiste tout particulièrement sur les incapacités et la perte d'autonomie chez les personnes âgées. Quant à la posture théorique, elle s'inspire de l'interactionnisme symbolique puisque c'est la perspective des personnes âgées qui est privilégiée. Le concept central est celui de déprise, tel qu'articulé dans les travaux de Caradec. Enfin, sur le plan méthodologique, des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès de huit personnes âgées de plus de soixante-dix ans (quatre hommes et quatre femmes), retraitées et demeurant à domicile. Une analyse de contenu a été réalisée à partir de la transcription des huit entrevues qui ont été menées. Les résultats tendent à montrer que les pertes vécues par les personnes âgées et considérées significatives par elles sont souvent liées à la sphère sociale. En effet, sans toutefois nier l'importance des pertes physiques, la perte des proches est centrale et apparaît comme un élément déclencheur important des changements en vieillissant. Certains éléments semblent favoriser ou contraindre l'atteinte de la déprise. Les entrevues mettent en évidence l'influence des aspects sociaux, des ressources personnelles et de façon plus globale, du parcours biographique sur les pertes vécues et la façon dont les personnes font face à celles-ci. La conclusion ouvre une discussion sur les implications de ces résultats pour l'intervention auprès des personnes âgées. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Vieillissement, déprise, pertes, recherche qualitative.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Charpentier, Michèle
Mots-clés ou Sujets: Perte chez la personne âgée / Personnes âgées -- Attitudes / Vieillissement / Déprise / Adaptation (Psychologie) / Identité (Psychologie)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 avr. 2016 17:17
Dernière modification: 08 avr. 2016 17:17
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8106

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...