Comparaison des efficiences technique, allocative et globale des hôpitaux québécois et californiens par le biais du modèle Data Envelopment Analysis (DEA)

D'Aoust, Dominic (2007). « Comparaison des efficiences technique, allocative et globale des hôpitaux québécois et californiens par le biais du modèle Data Envelopment Analysis (DEA) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Le cadre budgétaire québécois étant de plus en plus sous tension, un questionnement sérieux et des gestes concrets doivent faire parti de l'agenda des décideurs, et ce, dans un délai le plus court possible. Le poste de dépense le plus important du budget québécois et le plus serré est celui de la santé. Connaissant ces faits et sachant que le vieillissement de la population ne fera qu'exacerber la problématique, il est important d'évaluer les façons de faire. Puisque nos hôpitaux évoluent dans un cadre public réglementé, il est difficile de déterminer les meilleures pratiques d'affaires. Une solution au financement du secteur de la santé souvent soulevée sur la place publique consiste à convertir le système de santé publique actuel en système privé. Reconnaissant l'importance du sujet, le présent mémoire utilisera le modèle du Data Envelopment Analysis (DEA) afin de comparer avec quelle efficience les ressources du Québec sont utilisées comparé aux hôpitaux privés de la Californie. Cet état américain a été choisi, car il partage plusieurs caractéristiques démographiques, politiques, sociales et financières avec le Québec et que la participation du privé dans la prestation des soins de santé est notoire. Le modèle DEA compare les hôpitaux les uns avec les autres en traçant une frontière efficiente à partir des observations des « meilleurs » hôpitaux. Par conséquent, les résultats sont peu influencés par des hypothèses qui pourraient dicter les résultats. Ainsi, ceux-ci sont plus robustes à la critique quant à la possibilité des hôpitaux les moins performants à atteindre un niveau d'efficience plus élevé. Pour la période de 1981 à 1997, les résultats indiquent que les hôpitaux québécois performent très bien comparé aux dix structures d'administration californiennes. Ils indiquent aussi que l'ensemble des hôpitaux est de moins en moins efficient et que le coût de ces inefficiences est de plus en plus important. L'étude démontre aussi que de plus en plus d'hôpitaux québécois se retrouvent dans la zone des rendements d'échelle décroissants. Cela indique que les hôpitaux sont de plus en plus gros par rapport à la taille optimale et il en résulte une perte d'efficience inévitable. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Efficience, Efficacité, Hôpitaux, Data Envelopment Analysis, DEA.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Ouellette, Pierreouellette.pierre@uqam.ca
Mots-clés: Analyse d'enveloppement des données, Efficacité organisationnelle, Évaluation de la performance, Hôpital, Californie (État), Québec (Province)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 juill. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:05
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/812

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...