La communication interculturelle dans un environnement confucéen : le cas des jeunes français en Corée du Sud

Mahout, Anais (2016). « La communication interculturelle dans un environnement confucéen : le cas des jeunes français en Corée du Sud » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

L'objectif de cette étude est d'analyser l'adaptation et le choc culturel que des jeunes français peuvent faire l'expérience, lors de leur intégration à la société sud-coréenne. Je cherche à analyser cela en fonction des enjeux et des contraintes culturels et communicationnels auxquels ces jeunes vont être confrontés. Pour conduire cette analyse, je me suis demandé quelles étaient les influences qui amènent ces jeunes vers la Corée du Sud, quelle était leur situation en France et quel projet préparent-ils pour la Corée du Sud. C'est l'hypothèse que l'industrie culturelle de masse et la facilité à voyager influencent ces jeunes. Leur situation en France était probablement précaire ou encore au stade d'étudiant. Puis, je pensais qu'ils cherchaient à s'installer en Corée du Sud pour se rapprocher de leur passion et pour fuir une situation précaire en France. À la suite de cette étude, j'ai défini les différents enjeux et les différentes contraintes que les jeunes français vont rencontrer lors de leur intégration à la société sud-coréenne. Pour effectuer cette recherche, j'ai entrepris dans un premier temps une étude documentaire, puis dans un second temps un travail de terrain avec des entrevues semi-dirigées. Le cadre de référence théorique utilisé s'inspire principalement des travaux de Young Yun Kim et William B. Gudykunst, mais aussi de ceux de Geett Hofstede. J'ai conclu que l'adaptation de mes participants à la société sud-coréenne n'est pas insurmontable, compte tenu des efforts dont ils ont fait preuve. En revanche, certaines contraintes d'intégration du côté de la société sud-coréenne demeurent difficiles à surmonter. Les futures pistes de recherche consisteront à mener cette étude auprès des employeurs sud-coréens, ou encore auprès d'un autre groupe de jeune de nationalité différente, émigrés en Corée du Sud. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : choc culturel, acculturation, culture collective, confucianisme, anxiété.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Charron, Claude-Yves
Mots-clés ou Sujets: Conflit culturel / Français -- Acculturation -- Corée du Sud / Communication interculturelle -- Corée du Sud / Français -- Corée du Sud -- Attitudes
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 31 mai 2016 19:14
Dernière modification: 31 mai 2016 19:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8528

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...