Quand la médiatisation des sondages dérape : le cas albertain

Dion, Mathieu (2015). « Quand la médiatisation des sondages dérape : le cas albertain » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

Dans le cadre de ce travail de recherche, nous désirons déterminer comment la médiatisation des sondages peut changer le cours d'une campagne électorale, voire peser dans le choix des électeurs le jour du scrutin. L'élection provinciale albertaine de 2012 nous offre à cet égard un terrain privilégié pour identifier les différentes caractéristiques des relations entre les médias et les sondages d'une part et ce que peuvent nous dire ces caractéristiques sur le résultat de l'élection d'autre part. Cette élection a en effet laissé place à une omniprésence de sondages dans les médias donnant la faveur à un parti d'extrême droite, le Parti Wildrose. La jeune organisation politique allait mettre fin, d'après ces mêmes sondages, à un long règne de quatre décennies du Parti progressiste-conservateur. Dans les trois premières semaines de campagne, le Wildrose avait le vent dans les voiles et maintenait le cap avec un certain contrôle sur l'agenda politique. La dernière semaine a toutefois été marquée par d'importantes controverses dont le Wildrose n'a pu se tirer gagnant; les Progressistes-Conservateurs sont revenus au pouvoir avec une large majorité. La médiatisation des sondages n'y était pas pour rien. Il s'est avéré possible d'en faire le constat grâce à une analyse qualitative de la façon dont les sondages ont été traités dans trois quotidiens albertains pendant la période électorale. 139 articles et éditoriaux ont été scrupuleusement analysés; la moitié des articles et le tiers des éditoriaux faisaient référence aux sondages. Deux thèmes ont ainsi dominé la campagne, soit les controverses du Wildrose et les sondages. La clôture intellectuelle médiatique conjuguée au phénomène du horse race, soit le journalisme réalisé à la manière d'une course de chevaux, nous ont mené à de sérieuses pistes de réflexion et démontré combien les médias auraient eu intérêt à se faire plus prudents étant donné le nombre d'électeurs indécis. Cette recherche s'inscrit ainsi dans un large éventail de travaux réalisés à propos de l'opinion publique, comme en fait foi la littérature à ce sujet. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : élection, sondages, médias, Alberta, Parti Wildrose, Parti progressiste-conservateur de l'Alberta.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: George, Éric
Mots-clés ou Sujets: Élections -- Opinion publique / Campagnes électorales -- Alberta -- Études de cas / Médias -- Influence / Analyse de contenu (Communication) / Journaux canadiens -- Alberta
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 juin 2016 19:02
Dernière modification: 03 juin 2016 19:02
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8549

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...