L'institutionnalisation des organisations de mouvements sociaux au Brésil : analyse comparative de deux organisations de lutte à l'habitation à São Paulo

Bergevin-Armand, Marilyn (2016). « L'institutionnalisation des organisations de mouvements sociaux au Brésil : analyse comparative de deux organisations de lutte à l'habitation à São Paulo » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Dans ce travail, nous désirons observer le processus d'institutionnalisation par lequel certaines organisations peuvent passer. Nous constatons qu'au Brésil, une grande problématique est l'accès à l'habitation et surtout à des conditions saines. Une panoplie d'organisations se créent afin de pallier et d'aider les gens dans le besoin. Dans le contexte brésilien post dictature et d'une montée importante du néolibéralisme dans les années 1990, nous voulons observer l'effet des institutions et du processus d'institutionnalisation par lesquels les organisations de lutte pour l'habitation sont influencés. Nous abordons la problématique de l'habitation en référence aux influences institutionnelles de l'État d'abord, mais aussi de l'Église catholique. Nous observons, par l'analyse comparative de deux organisations : le MTST et le FLM, que l'autonomie de ces organisations s'avère être relative, dans la mesure où l'indépendance ne s'avère pas toujours aussi facile, surtout en ce qui a trait au financement. Les occupations d'immeubles et de terrains nécessitent une organisation, souvent des communautés environnantes, et enfin un besoin d'argent pour coordonner le tout. Nous convenons de certaines limites de notre recherche du à l'accès à l'information, qui s'avère plus difficile que prévu. Tout de même, nous pouvons constater la différence et les divergences des multiples organisations sur le terrain. Parfois solidaires, elles s'avèrent toutefois toutes aussi importantes les unes que les autres, car à chacune leurs caractéristiques, elles amènent une perspective différente dans le même but que d'améliorer les conditions d'habitation brésiliennes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : lutte pour l'habitation, institutionnalisation, mouvements sociaux, transition démocratique, Église catholique, MTST, FLM, organisations.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Durazo-Herrmann, Julián
Mots-clés ou Sujets: Droit au logement -- Brésil -- São Paulo -- Associations / Mouvements sociaux / Design institutionnel / Changement organisationnel / Démocratisation / Église catholique / Movimento dos Trabalhadores Sem Teto (Brésil) / Frente de Luta por Moradia (Brésil)
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 juin 2016 13:54
Dernière modification: 07 juin 2016 13:54
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8566

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...