Le phénomène du place branding : une dynamique postmoderne, les cas de Saint-Camille et de Saint-Adrien dans la MRC des Sources

David-Gélinas, Jonathan (2016). « Le phénomène du place branding : une dynamique postmoderne, les cas de Saint-Camille et de Saint-Adrien dans la MRC des Sources » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

Alors qu'on assiste actuellement à l'émergence d'une société de palmarès, où chaque ville se voit noter selon sa visibilité sur le marché des lieux, la pression augmente pour que les élus – municipaux, étatiques, régionaux – utilisent une expertise en place branding afin de promouvoir la distinction de leur esprit du lieu. Si le phénomène a été documenté au niveau des grandes villes ou des États-nations, il reste actuellement à comprendre son fonctionnement en contexte rural. Notre étude de cas permet d'élaborer un questionnement sur l'espace ; comment il est nommé, strié et communiqué dans le contexte d'une nouvelle ruralité qui se fonde sur une économie présentielle – soit sur sa capacité à capter et retenir les flux. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Place branding, marketing territorial, ruralité, postmodernité, développement régional.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Côté, Jean-François
Mots-clés ou Sujets: Marketing territorial / Stratégie de marque / Développement rural / Saint-Camille (Québec) -- Études de cas / Saint-Adrien (Québec) -- Études de cas / Sociologie rurale -- Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 juill. 2016 12:57
Dernière modification: 06 juill. 2016 12:57
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8670

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...