L'innovation collective au sein d'une communauté open source : le cas de la communauté Python

Schmitt-Cornet, Bruno (2016). « L'innovation collective au sein d'une communauté open source : le cas de la communauté Python » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science, technologie et société.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Ce mémoire porte sur l'organisation sociale de la communauté Python et sur le processus d'innovation technique qui constitue le cœur de ses activités. Notre problématique s'articule autour du paradoxe apparent que représente la production d'un logiciel innovant et de haut niveau par une communauté de développeurs bénévoles, selon des modalités très éloignées des processus organisationnels qui régissent l'innovation industrielle. Nous cherchons donc à comprendre leur organisation et leurs modes de fonctionnement interne. La question qui sous-tend cette étude est celle-ci : en quoi la communauté Python constitue-t-elle une communauté innovante et quels mécanismes a-t-elle mis en place pour structurer l'action collective et soutenir le processus d'innovation collective? Sur le plan théorique, nous mobilisons trois approches complémentaires pour caractériser la communauté Python : 1) la théorie des communautés de pratique, qui propose un cadre d'analyse des communautés d'individus liés ensemble par une pratique commune, ici le développement logiciel; 2) le concept de communauté épistémique pour ce qui a trait à la production des connaissances au sein de la communauté Python; 3) la théorie de l'innovation par l'utilisateur et la notion d'utilisateur-pionnier, pour comprendre la manière dont l'innovation est gérée par la communauté. La méthodologie retenue dans le cadre de ce mémoire est qualitative et repose sur une démarche inductive consistant en une observation non participante, suivant les principes de l'ethnographie virtuelle, de la communauté Python, et ce, à travers les outils de communication qu'elle met en œuvre, à savoir des sites web et des listes de discussion. Les résultats de cette étude font état d'une diversité de rôles et de statuts au sein de la communauté et d'une organisation fortement hiérarchisée. D'autre part, la communauté est organisée en un réseau horizontal d'innovation; l'effort d'innovation est en effet mis en œuvre par des utilisateurs-pionniers appelés « champions » qui écrivent du code et font revoir et valider collectivement leur production sur les listes de discussion de la communauté. Ce mode opératoire très structuré – et formalisé sous le nom de « proposition d'amélioration du langage » (ou PEP) – constitue une innovation organisationnelle qui marque l'originalité de la communauté Python non seulement dans le monde du logiciel libre, mais aussi plus largement dans le domaine du développement logiciel. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Python, communauté, réseau, innovation, utilisateurs.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Millerand, Florence
Mots-clés ou Sujets: Communautés de pratique (Gestion) / Innovations / Développeurs de logiciels / Logiciels libres / Python (Langage de programmation)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 juill. 2016 14:59
Dernière modification: 06 juill. 2016 14:59
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8674

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...