Intégration sociale de jeunes adultes sortant de centre jeunesse, jumelage intergénérationnel et reconnaissance

Blanc, Myriam (2016). « Intégration sociale de jeunes adultes sortant de centre jeunesse, jumelage intergénérationnel et reconnaissance » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

C'est un fait avéré dans le milieu de l'intervention jeunesse que les jeunes adultes sortant de centres jeunesse après un long placement constituent une population particulièrement vulnérable lors de leur transition à majorité. Ces jeunes vivent un paradoxe : ce sont les individus qui cumulent le plus de difficultés et un faible réseau social pour qui la transition à la vie adulte s'effectue de façon la plus brutale et la plus exigeante. Comment transiter à l'âge adulte dans de telles conditions? Quels sont les facteurs de protection qui permettent d'aider les jeunes dans leur intégration dans la société? C'est à ces questions que ce mémoire de recherche se propose de répondre à travers la présentation d'un projet de jumelage intergénérationnel entre des jeunes placés en centre jeunesse et des bénévoles aînés de l'organisme communautaire de la Maison des Grands-Parents de Villeray. Ce partenariat a été mis en place afin de venir en aide aux jeunes adultes les plus en difficulté suivis par la protection de la jeunesse et de leur proposer une intervention différente de la programmation institutionnelle. Afin de comprendre ce qu'un tel projet peut apporter aux jeunes placés, nous avons interrogé, grâce à la technique de l'entretien semi-directif, des jeunes ainsi que des bénévoles aînés participant au projet de jumelage. Analysées à la lumière de la théorie de la reconnaissance d'Axel Honneth, il résulte de nos données que le jumelage encourage l'établissement d'une relation de confiance entre les deux membres de la dyade, ce qui va permettre un apport important de reconnaissance affective favorisant le développement identitaire des jeunes et facilitant ainsi la transition à l'âge adulte. Le lien d'appartenance établi à la Maison des Grands-Parents de Villeray permet également aux jeunes de s'affilier à la communauté des grands-parents. Ces derniers deviennent des « passeurs » pour les jeunes, c'est-à-dire des personnes significatives capables d'accompagner les jeunes dans leur cheminement vers l'âge adulte. Il semble donc important d'injecter des ressources de qualité dans le réseau des jeunes en difficulté et de repenser l'intégration sociale et les lignes directrices de la programmation institutionnelle à travers la reconnaissance et le développement identitaire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : protection de la jeunesse, centre jeunesse, jeune adulte, jumelage, transition, reconnaissance, affiliation

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: René, Jean-François
Mots-clés ou Sujets: Jeunesse -- Protection, assistance, etc. -- Québec (Province) / Centres jeunesse / Jeunes adultes -- Intégration / Intégration sociale / Relations entre générations / Passage à l'âge adulte / Reconnaissance (Philosophie)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 juill. 2016 18:11
Dernière modification: 26 juill. 2016 18:11
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8705

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...