L'impact du choc technologique surprise et du choc de nouvelle sur les indices d'inégalité de revenu et de consommation aux États-Unis

Beauséjour, Vincent (2016). « L'impact du choc technologique surprise et du choc de nouvelle sur les indices d'inégalité de revenu et de consommation aux États-Unis » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

Depuis le début des années 1980, les inégalités de revenu ont plus que doublé aux États-Unis et la dernière récession de 2008 n'a fait que creuser l'écart déjà existant entre les 1% des plus fortunés et les 99% de la population restante. Ce phénomène explique la résurgence de ce sujet dans la littérature économique puisque certains auteurs ont depuis entrepris d'élucider la dynamique des inégalités avec l'inflation, la productivité ou encore la politique monétaire. Ce mémoire s'inscrit dans ce courant en tentant d'analyser les impacts des chocs technologiques sur les inégalités de salaire, de revenu, de consommation et de dépense totale. Pour ce faire, les chocs technologiques sont scindés sous deux types soit le choc surprise (instantané) et le choc de nouvelle (qui se manifeste de façon beaucoup plus progressive). Cette étude repose sur l'utilisation du Consumer Expenditure Survey (CEX) pour calculer les trois indices d'inégalités suivants : le coefficient de Gini, l'écart-type ainsi que la différence entre le 90e et le 10e centile de la distribution. La méthodologie retenue est une représentation vectorielle autorégressive structurelle où nous suivons une procédure utilisant la décomposition de la variance dans le but d'identifier notre choc de nouvelle. Quatre variables, dont une mesure d'inégalité, sont intégrées dans ce SVAR. Cette démarche nous permet de mesurer l'impact des chocs technologiques surprises et des chocs de nouvelle sur chacune de nos mesures d'inégalité. Les principaux résultats de ce mémoire suggèrent qu'à la suite d'un choc technologique surprise, les inégalités de salaire et de revenu augmentent à court terme et que, dans le cas des inégalités salaires, cette augmentation persiste sur un horizon de moyen terme. Suite à ce même choc, nous observons également une baisse des inégalités de consommation et de dépense sur un horizon de plus long terme. Toutefois, les chocs technologiques surprises ne semblent pas être une source de fluctuation importante pour les quatre catégories d'inégalités. Pour le choc de nouvelle, nous ne sommes pas en mesure de conclure de son incidence sur les inégalités de salaire et de revenu bien que la décomposition de la variance effectuée sur nos variables nous permette de considérer le choc de nouvelle comme une composante appréciable des fluctuations du coefficient de Gini des revenus. Toutefois, dans le cas des inégalités de dépense totale, nous obtenons une hausse persistante à long terme. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : CEX, choc de nouvelle, coefficient de Gini, inégalité de consommation, inégalité de dépense totale, inégalité de revenu, inégalité de salaire, SVAR, SVECM, TFP

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Guay, Alain
Mots-clés ou Sujets: Développement économique -- Effets des innovations sur -- États-Unis / Disparités de salaires / Revenu -- Répartition / Consommation (Économie politique) / Inégalité sociale / Consumer Expenditure Survey / Productivité / Indice de Gini / Modèles à correction d'erreurs / Modèles SVAR
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 juill. 2016 18:20
Dernière modification: 28 juill. 2016 18:20
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8756

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...