La diffusion de formes urbaines occidentales dans la Chine contemporaine : une approche morphologique

Rheault, Geneviève (2016). « La diffusion de formes urbaines occidentales dans la Chine contemporaine : une approche morphologique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études urbaines.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

Ce mémoire interroge les formes urbaines chinoises contemporaines résultant de la diffusion de modèles occidentaux dans un contexte de mondialisation et de villes émergentes. Une revue de la littérature témoigne d'un essoufflement de l'approche de la morphologie urbaine, encore trop liée aux villes consolidées et aux formes urbaines traditionnelles. Cette approche transgresse difficilement ses propres limites afin de s'adapter aux nouveaux territoires urbanisés des pays émergents, qui accueillent pourtant la majorité de la population urbaine mondiale. La Chine est l'un de ces nouveaux terrains d'expérimentation de modèles d'urbanisation : ses périphéries ont vu apparaître de nombreuses villes nouvelles construites de toutes pièces. Afin d'amorcer la transformation de son territoire municipal et par le fait même s'ouvrir aux références internationales, Shanghai a lancé en 2001 le projet pilote « One City, Nine Towns », où chacun de ses districts s'est vu accorder un « village » conçu suivant la thématique d'un pays occidental. Par le biais d'un concours international, l'État fait appel directement à l'expertise d'architectes étrangers dans la mise en plan de ces projets d'aménagement. Cet événement constitue un laboratoire intéressant pour observer les effets de la diffusion de modèles urbains occidentaux par les autorités locales sur un territoire en mutation. Dans cet ordre d'idée, l'analyse de la ville nouvelle de Songjiang et de son village urbain "Thames Town" servira de prétexte à la formulation d'une grille de lecture « transnationale » et « transculturelle » de la forme urbaine résultant d'un type particulier de diffusion. Partant de l'hypothèse que la reproduction de formes urbaines occidentales en Chine va au-delà de la simple copie et laisse transparaître des principes d'aménagement appartenant à la tradition chinoise, l'étude a tenté de démontrer, en utilisant des critères morphologiques renouvelés, que l'emprunt est teinté d'une tradition locale, notamment dans l'organisation des quartiers de vie et du rapport des bâtiments à la rue. En plus de rassembler des connaissances sur la diffusion en matière de planification urbaine entre les cultures occidentale et orientale, ainsi que sur la transplantation de formes urbaines exogènes dans un environnement donné, la recherche vise à mettre de l'avant sur le plan des études morphologiques, les nouveaux territoires de la mondialisation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : diffusion de modèles urbains, pays émergents, mondialisation, villes nouvelles, morphologie urbaine, Shanghai.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Ananian, Priscilla
Mots-clés ou Sujets: Villes nouvelles -- Nouveaux pays industrialisés / Urbanisme -- Chine -- Shanghai -- Influence occidentale / Morphologie urbaine / Paysage urbain / Mondialisation
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion > Département d'études urbaines et touristiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 août 2016 14:33
Dernière modification: 04 août 2016 14:33
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8765

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...