Souffrance et plaisir au travail : les différents sens que donnent les travailleurs sociaux du soutien à domicile à l'optimisation

Ruel, Sylvie-Anne (2016). « Souffrance et plaisir au travail : les différents sens que donnent les travailleurs sociaux du soutien à domicile à l'optimisation » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

En 2010, le Ministère de la Santé et des Services sociaux a ordonné l'implantation progressive d'un projet d'optimisation dans chacun des programmes de soutien à domicile des CLSC. L'optimisation, aussi nommée « approche Lean », vise l'augmentation de la performance du réseau de la santé et des services sociaux, notamment par une réorganisation du travail des employés. L'implantation de l'optimisation a provoqué des réactions positives et négatives provenant de divers acteurs. Certains acteurs sont inquiets des répercussions de l'optimisation, inférant que l'optimisation affecte la santé des employés, leur autonomie professionnelle ainsi que la qualité des services offerts à la population. Cette recherche qualitative cible spécifiquement les effets de l'optimisation sur les travailleurs sociaux exerçant en soutien à domicile. Les entretiens de recherche effectués auprès de 12 travailleurs sociaux se positionnant pour, contre et nuancés envers l'optimisation dressent un portrait de la situation : ils font part de leurs perceptions sur le sujet et s'expriment sur les changements que l'optimisation a pu amener dans leurs pratiques professionnelles. L'analyse des entretiens est basée sur la théorie de la psychodynamique du travail de Dejours, adaptée au sujet de la recherche par l'ajout de trois dimensions conceptuelles, soit le cadre organisationnel du soutien à domicile, l'autonomie professionnelle des travailleurs sociaux et les ressources des travailleurs sociaux en soutien à domicile. Cette recherche démontre que l'optimisation a modifié la perception que la majorité des travailleurs sociaux avaient initialement du cadre organisationnel du soutien à domicile. Les résultats de la recherche démontrent aussi que seuls les travailleurs sociaux « pour » l'optimisation ne ressentent pas de répercussions négatives reliées à cette réorganisation du travail. Dans le cadre de cette recherche, tous les travailleurs sociaux « contre » et « nuancés » expriment ressentir de la souffrance au travail depuis l'implantation des mesures d'optimisation. De plus, ils considèrent que l'optimisation entrave leur autonomie professionnelle. Certains de ces participants ont développé diverses stratégies afin de contrer la souffrance ressentie et de recouvrer leur autonomie professionnelle. Tous les participants s'entendent pour dire que la solidarité entre collègues est leur ressource principale pour exercer leur travail de façon satisfaisante. La majorité des travailleurs sociaux soulignent aussi un manque flagrant de ressources dans les programmes de soutien à domicile. En réponse à ce manque de ressources et afin de dénoncer les lacunes provoquées par l'optimisation, de nombreux participants mentionnent l'importance de la revendication, de la mobilisation et du militantisme. Finalement, malgré le fait que l'optimisation provoque des répercussions négatives chez la majorité des travailleurs sociaux, plus de la moitié d'entre eux nomment être relativement satisfaits de leur emploi et de leur pratique professionnelle. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : travail social, soutien à domicile, optimisation, Lean Healthcare SixSigma, pratiques professionnelles des travailleurs sociaux, souffrance au travail, plaisir au travail

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Dumais, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Centres locaux de services communautaires -- Québec (Province) -- Gestion / Visites à domicile (Service social) / Efficacité organisationnelle / Travailleurs sociaux -- Conditions de travail / Travailleurs -- Santé mentale / Satisfaction au travail / Qualité de la vie au travail / Services de santé -- Administration
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 août 2016 20:21
Dernière modification: 22 août 2016 20:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8772

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...