M'athair l'Irlande ; suivi de, Écrire l'ancrage

Déry, Carole-Anne (2016). « M'athair l'Irlande ; suivi de, Écrire l'ancrage » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

« M'athair l'Irlande » est un récit de voyage entrecoupé d'extraits qui relatent l'enfance de la narratrice. Le but de ce voyage est de se réapproprier, par le biais de l'expérience et de l'écriture, l'identité irlandaise qui lui avait été faussement attribuée. Les différentes parties du récit racontent le voyage lui-même, mais aussi les derniers moments avant le départ et les impressions au retour. Les souvenirs de jeunesse sont introduits par des situations ou des rencontres typiquement irlandaises, ce qui noue le présent du voyage au passé de l'enfance et fait le pont entre la réalité et la fiction. La figure paternelle est centrale puisque c'est par elle que l'imposture identitaire s'est glissée dans la réalité de la narratrice, le père ayant à tort déclaré ses ancêtres, et donc ses descendants, d'origine irlandaise. L'épreuve du voyage amènera pourtant la narratrice à découvrir que son père et elle-même sont en fin de compte très irlandais. « Écrire l'ancrage », l'essai qui suit, tente de répondre aux questions soulevées par le récit de voyage et d'enfance. L'approche choisie est assez personnelle et des parallèles sont établis entre l'expérience intime et les théories pertinentes : la géopoétique oriente le regard porté sur l'aspect territorial alors que la psychanalyse est utilisée pour décortiquer la dimension identitaire. Un survol historique de la nostalgie et une étude de ses manifestations chez l'écrivain-voyageur révèlent, dans le cadre de ce projet, une origine commune à cet état mélancolique, au désir de voyager et à la nécessité d'écrire : une identification problématique lors de l'enfance. Une difficulté à établir la filiation paternelle génèrerait un besoin de s'inscrire dans le mouvement et l'entre-deux, espaces liés autant au voyage qu'à l'écriture. Ces activités sont par ailleurs des moyens d'arriver à un équilibre dans la quête identitaire, puisqu'elles ouvrent les possibles et donnent au sujet une grande liberté, lui permettant ainsi de se (re)créer lui-même. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Irlande, voyage, identité, écriture, géopoétique, filiation, nostalgie

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Brassard, Denise
Mots-clés ou Sujets: Irlande dans la littérature / Voyage dans la littérature / Identité dans la littérature / Filiation dans la littérature / Géopoétique / Nostalgie / Récits de voyages / Essais / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 sept. 2016 12:45
Dernière modification: 07 sept. 2016 12:45
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8800

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...